Christian Audigier : son sperme congelé pourrait diviser ses héritiers

Christian Audigier : son sperme congelé pourrait diviser ses héritiers

GROS SOUS – Emporté par un cancer l’an dernier, le créateur de la marque Ed Hardy avait pris soin de congeler son sperme. Si sa veuve venait à se faire inséminer, leurs enfants toucheraient également leur part d'un gros gâteau de 250 millions de dollars, rapporte TMZ mercredi.

Le scénario est digne d'un film hollywoodien sur fond de guerre d'héritage. A sa mort, Christian Audigier a laissé derrière lui quatre enfants, nés de deux mères différentes. Une fille, née de son union avec Michelle (Crystal, 23 ans) et trois garçons, fruits de ses amours avec Ira (Rocco-Mick-Jagger, 13 ans, Dylan, 12 ans et Vito, 9 ans).  Mais sa famille pourrait bien s'agrandir. Avant d'être emporté par un cancer en juillet 2015, le styliste préféré des stars américaines a fait congeler son sperme.

Selon des documents de justice consultés par TMZ, la semence du défunt est désormais la propriété de sa dernière épouse, Nathalie, qui peut "l'utiliser quand bon lui semble". Le texte précise que chaque enfant né de ces inséminations pourra prétendre à la même part d'héritage que les quatre enfants nés de son vivant. Et l'enjeu est de taille car en quinze ans à Los Angeles, Christian Audigier a amassé une fortune de 250 millions de dollars grâce à ses marques Von Dutch et Ed Hardy.

Sa veuve, un mannequin brésilien rencontrée lors d'un casting en 2010, n'a pas précisé si elle souhaitait sortir du congélateur le sperme qui l'attend dans une banque spécialisée. Mais les mini-Audigier - ou plutôt leurs mères - seraient déjà très inquiets selon TMZ. L'argent, le nerf de la guerre.

VIDEO. L'hommage de Johnny Halliday à son ami à l'annonce de sa mort

Décès de Christian Audigier : Johnny Halliday lui rend hommage sur twitter

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques