"Elles crachent au visage de l'art" : le manager des Doors se paie les sœurs de Kim Kardashian et leurs t-shirts

"Elles crachent au visage de l'art" : le manager des Doors se paie les sœurs de Kim Kardashian et leurs t-shirts

OUPS - Surimposer leur photo à celle d'artistes mythiques à des fins commerciales, sans en avoir l'autorisation ? Sans doute pas la meilleure idée de Kendall et Kylie Jenner, vivement critiquées par les proches des Doors, de Notorius B.I.G. et d'Ozzy Osbourne. Elles se sont depuis excusées et ont retiré les produits de leur site.

Pub, clan Kardashian et polémique. On prend les mêmes et on recommence. Après le désastreux bad buzz Pepsi sur fond de violences policières et tensions raciales, puis l'annulation du pas si luxueux Fyre Festival dans les Bahamas, dont elle avait fait la promotion, voilà Kendall Jenner embourbée dans un nouveau scandale. C'est avec sa benjamine Kylie que la mannequin partage cette fois-ci les torts. 

En cause cette fois ? Une ligne de t-shirts mise en vente sur le site de la marque de vêtements des soeurs de Kim Kardashian. Chaque modèle, vendu 125 dollars tout de même, reprenait le même format : une photo d'une icône de la musique sur laquelle était surimposée une photo d'elles ou les initiales de leurs prénoms.

La mère de Notorious B.I.G pas contente

Un hommage maladroit, vivement critiqué par les internautes, mais surtout illégal. Car les jeunes femmes n'avaient aucune autorisation officielle pour utiliser les images de ces artistes à des fins commerciales. La mère de feu Notorious B.I.G. a été la première à réagir sur Instagram. 


"Je ne sais pas pas qui a dit à Kylie Jenner et Kendall Jenner qu'elles avaient le droit de faire ça. Le manque de respect de ces filles, qui ne m'ont même pas contactée ou quelqu'un d'autre lié à la succession me laisse perplexe. Je ne sais pas pourquoi elles ont eu l'impression qu'elles pouvaient exploiter les morts de Tupac et de mon fils Christopher pour vendre un t-shirt. C'est irrespectueux, ignoble et de l'exploitation à son pire niveau !!", écrit-elle en légende d'une photo sur laquelle l'un des produits est barré d'une croix rouge.  

Cantonnez-vous à ce que vous savez faire... du glossSharon Osbourne, très colère

Même message de la part de Sharon Osbourne qui, sur Twitter, s'est adressée directement aux deux soeurs. "Les filles, vous n'avez pas gagné le droit de mettre vos visages sur des icônes musicales. Cantonnez-vous à ce que vous savez faire... du gloss", moque la femme du rockeur Ozzy Osbourne.

Elles sont l'opposé total des artistes qu'elles piétinentJeff Jampol, manager des Doors

Le plus virulent ? Jeff Jampol, le manager des Doors et de la fortune de Jim Morrison, qui ne mâche pas ses mots dans une interview au magazine Rolling Stone. Extrait : "Ce sont de toute évidence des missiles en recherche d'attention qui ont un grand besoin de célébrité, sont bien connues mais ne font en fait pas grand-chose. C'est l'opposé total des artistes qu'elles piétinent. Elles crachent au visage de l'art, du message, de l'âme et de l'héritage". Leur collection est "ironique, au moins, criminelle, au pire, que ce soit moralement, éthiquement et artistiquement".

The Doors ainsi que la famille de Notorious B.I.G. ont menacé les soeurs Jenner de les attaquer en justice. De quoi les faire rapidement changer d'avis. Quelques heures plus tard, toutes les deux se fendaient du même communiqué sur Twitter.

"Ces designs n'ont pas été bien pensés et nous nous excusons profondément envers tous ceux qui ont été bouleversés et/ou offensés, en particulier envers les familles des artistes. Nous sommes des grandes fans de leur musique et ce n'était pas notre intention de manquer de respect à ces icônes culturelles de quelque manière que ce soit", ont-elles regretté. 


Les produits ont depuis disparu de leur site. Kendall et Kylie Jenner ont assuré qu'elles "apprendraient de leurs erreurs" après cette affaire.  Attention, les filles, les réseaux sociaux sont déjà à l'affût de votre prochaine boulette.

Plus d'articles

Sur le même sujet