Florent Pagny s’installe au Portugal pour "raisons fiscales"… Bruno Le Maire "l'invite" à rester

Florent Pagny s’installe au Portugal pour "raisons fiscales"… Bruno Le Maire "l'invite" à rester

DirectLCI
EXIL FISCAL - Après les Etats-Unis et l’Argentine, Florent Pagny s’est trouvé une nouvelle terre d’accueil, le Portugal. Ce n'est pas que pour le soleil, et l'annonce a été jusqu'à faire réagir le ministre de l'Economie.

La langue de bois, très peu pour lui. Les impôts, aussi. Dans une interview accordée à nos confrères du Parisien, Florent Pagny révèle qu’il a décidé de poser ses valises au Portugal. S’il explique que "la vie est extraordinaire là-bas", le chanteur âgé de 55 ans ne le cache pas : "J’y vais aussi pour de vraies raisons fiscales." Le coach de The Voice, qui vient tout juste de publier un nouvel album, Le présent d’abord,  et avait dit tout le bien qu'il pensait du fisc dans Ma Liberté de penser, énumère ensuite ces raisons : 


"Pas d’impôts sur l’héritage et sur la succession, j’en suis pas encore là, mais je trouve ça sympathique quand même. Parce que quand un mec a bossé toute sa vie, en payant des impôts, le  jour où il est mort on lui reprend encore la moitié. C’est pas une honte ça ? A ses gamins !", s'interroge-t-il dans un éloge de la rente. Autre élément intéressant pour le chanteur : "Pas d’impôts sur la fortune. Je ne suis pas fortuné mais j’espère y arriver. Mais surtout, pendant 10 ans, pas d’impôts sur les royalties (les droits d’auteur – ndlr)."

Macron, ça rime avec pas conFlorent Pagny

Florent Pagny continue en assurant que "beaucoup d’artistes", sans les citer, "se disent que ça peut valoir le coup. Mais les Italiens viennent d’adopter les mêmes règles, et dans le genre 'Macron ça rime avec pas con", je l’ai entendu dire à un moment que ça serait aussi pas con (de faire la même chose en France – ndlr). "Quand on dit : 'Revenez', eh bien changez les règles pour que les gens reviennent !". 


Le chef de l’Etat répondra-t-il à l’appel ? Il en est un, dans l'entourage du Président, qui n'est pas resté insensible à l'annonce du départ du chanteur. C'est le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, qui s'en est ému auprès de l'AFP : "J'invite Florent Pagny à rester en France, nous avons besoin de tous les talents". 


Et l'ancien candidat à la primaire de la droite et du centre de dégainer comme argument "le projet de loi de finances pour 2018", qui fait la part belle aux Français les plus aisés, "qui vise justement à ce que tous ceux qui créent en France, qui créent des richesses, qui créent des emplois également, puissent être incités à reste".

En vidéo

"Le Présent d’abord" : Florent Pagny dévoile son nouvel album

Florent Pagny n'est bien évidemment pas la première personnalité française à quitter l'Hexagone pour des raisons financières. Avant lui, il y avait eu... Florent Pagny, déjà, qui s'était exilé dans la pampa argentine après avoir été condamné pour fraude fiscale en 2003. Mais aussi Johnny Hallyday, qui s'est par exemple installé de longue date aux Etats-Unis tandis qu'Alain Delon, Charles Aznavour et de nombreux sportifs comme Jo-Wilfried Tsonga ont choisi de s'établir en Suisse.

Plus d'articles

Sur le même sujet