Jean-Marie Bigard raconte comment il a pardonné au meurtrier de son père

Jean-Marie Bigard raconte comment il a pardonné au meurtrier de son père

DirectLCI
CRIME - Peu de gens le savent, mais Jean-Marie Bigard a perdu son père de façon particulièrement violente : ce dernier a été assassiné alors que l'humoriste n'avait que 22 ans. Et pourtant, la star a trouvé le courage de pardonner à l'assassin.

Jean-Marie Bigard a perdu ses parents très jeune. A l'âge de 21 ans, sa mère est décédée d'un cancer. Et moins d'un an plus tard, c'est son père qui a trouvé la mort dans une véritable tragédie : il a été assassiné par "l'amant de sa deuxième femme". Un crime passionnel particulièrement violent, puisqu'il a été victime de coups de poignard et de tirs de carabine.

Quarante ans après les faits, Jean-Marie Bigard a accepté de revenir sur cet événement lors d'une interview accordée au magazine VSD, même si le souvenir est toujours douloureux : "Ça a été un moment difficile, mais… (silence) on peut dire ce qu’on veut, mettre des “si” partout, et “si” ma sœur avait des couilles, on l’ap­pel­le­rait Raymond, bla bla bla… Mais celui qui a fait ça ne pouvait pas me rendre la vie de mon père".

"S'il m'avait dit : 'J'ai bien niqué ton père...'"

Malgré tout, l'humoriste a fait quelque chose dont peu de gens auraient été capables face à une telle situation : il a pardonné au meurtrier. Pourquoi ? Comment ? Tout simplement parce que celui-ci était repentant. A sa manière très imagée, Jean-Marie Bigard s'explique : "S’il m’avait dit :Tiens j’ai bien niqué ton père, je te mets un doigt dans le cul”, ça n’aurait peut-être pas été pareil. Mais il était repentant, il est allé se livrer à la police. Et moi je lui ai pardonné."

A LIRE AUSSI
>> "C'est caca, faut pas y toucher !" : Bigard ne roule plus pour Sarkozy
>>
Non, Lola Marois n'a jamais été pistonnée par Jean-Marie Bigard

Plus d'articles