Julia Roberts, 49 ans, plus belle femme du monde selon le magazine "People"

Julia Roberts, 49 ans, plus belle femme du monde selon le magazine "People"

SEXY - Après Jennifer Aniston l’an dernier, le magazine "People a désigné Julia Roberts plus belle femme du monde. Une récompense que la star de "Pretty Woman" décroche pour la cinquième fois.

Bientôt quinqua et toujours aussi sexy. Julia Roberts, 49 ans, vient d’être désignée plus belle femme du monde par la rédaction du magazine People. C’est la cinquième fois en 26 ans qu’elle décroche cette récompense, ce qui fait d’elle la recordwoman du genre. "Je suis très flattée", confie la star qui en profite pour se confier au sujet de son mariage avec Danny Moder, son compagnon depuis 14 ans avec lequel elle a eu les jumeaux Hazel et Phinnaeus, 12 ans et le petit Henry, 9 ans.


La comédienne américaine, qui succède à Jennifer Aniston au palmarès, estime que le meilleur est à venir. "Je suis presque au firmament", s'amuse-t-elle. Julia Roberts n’avait que 23 ans lorsqu’elle a décroché pour la première fois le titre de plus belle femme du monde, décerné par People. C’était en 1991, un an après le succès planétaire de Pretty Woman, le film qui a fait d’elle une star. Et pourtant...

La première fois, c'était après "Pretty Woman"

A l’époque, cette comédienne inconnue au bataillon était le dernier choix des producteurs pour incarner Vivian, la prostituée fait battre le cœur d’Edward, l’homme d’affaires incarné par Richard Gere. Avant elle, Michelle Pfeiffer, Valeria Golina et Darryl Hannah avait en effet toutes refusé le rôle avant elle.  Tourné pour moins de 15 millions de dollars, la comédie romantique de Gary Marshall va en remporter plus de 460 dans le monde !

Ces dernières années, Julia Robert s’est faite plutôt rare au cinéma. On a pu la voir l’an dernier sur les marches du Festival de Cannes, où elle était venue présenter Money Monster, le thriller Jodie Foster avec George Clooney. Et sans chaussure s'il vous plaît... 

En vidéo

Quand Julia Roberts monte les marches du Festival de Cannes pieds nus

On la reverra en novembre prochain dans Wonder, un drame de Stephen Chbosky dans lequel elle incarne la maman d'un petit garçon victime d’une grave déformation du visage à la naissance, incarné par le jeune Jacob Tremblay, révélé l’an dernier dans Room.

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques