Kev Adams séduit l'Inde et Bollywood : "Je kiffe"

DirectLCI
INTERNATIONAL - Le talent de l'humoriste français traverse les frontières et s'exporte jusqu'en Inde où il s'apprête à tourner deux films. Il a partagé, mercredi sur Twitter, plusieurs articles de la presse indienne. "Je comprends rien mais je kiffe !", s'amuse-t-il.

Sa prestation dans Les nouvelles aventures d'Aladin y est-elle pour quelque chose ? Tête d'affiche du plus gros succès au box-office français l'an dernier, qui est depuis sorti dans plus de 30 pays, Kev Adams s'attaque désormais à l'industrie du cinéma la plus puissante derrière Hollywood : Bollywood. L'humoriste et acteur français était en Inde mi-décembre pour annoncer sa participation à deux projets franco-indiens.

Il tournera prochainement dans une comédie romantique pour le moment intitulée The Interpreter, l'Interprète, dans laquelle "deux jeunes gens qui parlent des langues différentes tombent amoureux. Afin de dépasser la barrière de la langue, ils vont avoir recours à un interprète", selon DNA India. Le film sera réalisé par Vikas Bahl, l'un des cinéastes plus prolifiques du cinéma indien. Kev Adams sera également le héros de To the top, qui suit une relation père-fils. 

Kev Kahn reviendra...Kev Adams

La présence de Kev Adams a eu de fortes retombées médiatiques en Inde. Sur place, le comparse de Gad Elmaleh avait déjà partagé avec fierté ses premiers articles dans la presse locale. 

Quelques photos de Bombay plus tard, "Kev Khan" est revenu en images sur cet accueil chaleureux de la part des médias indiens, ravis de le voir débuter à Bollywood. Mercredi, il a à nouveau partagé sur Twitter plusieurs extraits de journaux indiens. "Plein d'articles dans la presse indienne ! Je comprends rien mais je kiffe", s'est-il amusé en légende de textes qu'on n'a également pas pu déchiffrer. Mais là n'était pas le plus important pour ses plus de 4,9 millions de followers. Les commentaires soulignaient en effet que la photo d'illustration choisie datait déjà d'il y a quelques années.

En vidéo

VIDÉO - Kev Adams au musée Grévin : ces stars de moins de 25 ans et déjà pensionnaires

Plus d'articles

Sur le même sujet