La "grosse truie" Khloé Kardashian répond au "cruel et violent" Donald Trump

La "grosse truie" Khloé Kardashian répond au "cruel et violent" Donald Trump

CONTRE-ATTAQUE – C’est avec une sobriété inversement proportionnelle à celle de son style vestimentaire que la sœur de Kim Kardashian a réagi aux propos dégradants du candidat républicain, tenus en 2009 lors de sa participation à "Celebrity Apprentice".

Elle encaisse. Parce qu’elle est "une dure à cuire". Khloé Kardashian n’a pas appliqué la loi du Talion au moment de répondre à Donald Trump. Pas d’œil pour œil, dent pour dent, l’aînée de L’incroyable famille Kardashian a usé d’un vocabulaire beaucoup plus mesuré que le "grosse truie" employé par le candidat républicain pour la qualifier. La rencontre entre les deux stars de téléréalité remonte à 2009. La jeune femme était alors au casting de l’émission Celebrity Apprentice, dans laquelle les participants enchaînaient les missions pour ne pas se faire virer par le milliardaire.

Le Huffington Post a révélé la semaine dernière tout le bien que Donald Trump pensait d’elle, furieux de ne pas avoir face à lui une autre sœur Kardashian. Il aurait notamment lancé : "Qu’est-ce que c’est que ça ? On ne peut même pas avoir la bombe de la famille ?", " Pourquoi on a hérité du boudin de la famille ?" Des propos qui ont étonné la principale intéressée. "Je ne pensais pas qu’il disait ça sur moi", a-t-elle expliqué au Los Angeles Times mardi, en marge du lancement de sa nouvelle marque de jeans pour les femmes bien en chair.

Si c’est ce qu’il faut pour qu’un petit groupe de personnes réalise à quel point une personne est véreuse, mauvaise et négative, je peux encaisser Khloé Kardashian

"Il fait ce genre de commentaires sur beaucoup de femmes, des choses vraiment dégradantes. Je ne veux pas de quelqu’un d’aussi simpliste capable de juger les choses sur ce qu’il voit à la surface pour diriger mon pays (…). Ce n’est cool ni approprié pour personne, homme ou femme, de juger quelqu’un d’autre sur son apparence", a-t-elle poursuivi. "Je trouve ça vraiment cruel. C’est violent", lâche-t-elle.

Mais pas de quoi perturber Khloé, qui en a vu d’autres. "90% du temps, les critiques ne me gênent pas. Je ne sais pas trop pourquoi. Je pense que je suis juste dans mon propre monde. Mais je crois aussi que c’est pour ça que ça m’arrive souvent, parce que je peux encaisser. Si c’est ce qu’il faut pour qu’un petit groupe de personnes réalise à quel point une personne est véreuse, mauvaise et négative, je peux encaisser". Et si c ‘était elle, le véritable roc du clan Kardashian ?

VIDEO - Une centaine de femmes bloquent la Trump Tower pour dénoncer le sexisme du candidat

VIDEO - Une centaine de femmes bloquent la Trump Tower pour dénoncer le sexisme du candidat

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques