Dans un livre réédité, la princesse Diana raconte sa lune de miel cauchemardesque avec Charles

Dans un livre réédité, la princesse Diana raconte sa lune de miel cauchemardesque avec Charles

DirectLCI
CONFIDENCES - Le livre d'Andrew Morton sur la princesse Diana ressort à l'occasion des 25 ans de sa mort. Une version rééditée et enrichie de nombreux passages dont les préparatifs de son mariage avec Charles et leur lune de miel ... désastreuse.

On le sait depuis quelques années, l'idylle entre Diana et le Prince Charles n'a pas toute rose. Si la Reine Elizabeth a légèrement poussé son fils dans les bras de cette jeune fille de bonne famille idéale, le conte de fées a viré très rapidement au cauchemar, à en croire un livre qui ressort dans les librairies cette année. Seize ans après sa publication et enrichi à l'aide d'enregistrements audios de la Princesse, l'ouvrage est toujours aussi édifiant, à en croire le Daily Mail


Le journal s'est procuré le livre et en a extrait les passages les plus édifiants, racontés par la princesse elle-même. En 1991, elle avait raconté son histoire en la démarrant quelques jours seulement avant le "mariage du siècle" et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il file un sacré coup de canif au mythe du prince charmant. 

"Devant l'autel, je cherchais Camilla du regard, je savais qu'elle était là"

Parmi les enregistrements, celui qui raconte les préparatifs de la noce et les jours qui ont précédé. "La nuit avant le mariage, j’ai eu une crise terrible de bouli­mie. J’ai mangé tout ce qui me tombait sous la main, ça a fait rire ma soeur qui était venue passer la nuit avec moi à Clarence House. […] J’ai été malade comme un chien cette nuit-là. C’était une sacrée indi­ca­tion de ce qui allait se produire par la suite", raconte-t-elle. 


Réveillée à 5h du matin par certaines pensées, elle raconte avoir été "très calme". "Je me sentais comme un agneau qu’on mène à l’abat­toir. Et je savais que j'étais impuissante face à cette situation", peut-on lire. "En allant devant l'autel, je cherchais Camilla du regard, je savais qu'elle était là", confie Diana. La suite de cette journée, on la connaît : des centaines de millions de téléspectateurs ont vu Diana dans sa robe de taffetas bouffante et assisté au baiser sur le balcon de Buckingham. Un moment "terri­ble­ment chaleu­reux", précise-t-elle. 

Une lune de miel "cauchemardesque"

Lors du repas de mariage, les nouveaux jeunes mariés ne se sont pas adressé la parole de tout le déjeuner, apprend-on. La lune de miel n'est pas meilleure : elle se passe à Balmoral, dans la résidence écossaire de la Reine Elizabeth. Et Charles, avide de culture, avait décidé de rattraper un peu son retard en matière de lecture : "Il a sorti des livres qu’il n’avait pas eu le temps de lire. Il en avait empor­tés sept pour notre lune de miel", raconte Diana. "J'étais très déprimée. J'ai essayé de m'ouvrir les veines des poignets avec des lames de rasoir. Il ne faisait que pleuvoir, encore et toujours", poursuit-elle. Sur le Britannia, le paquebot royal à bord duquel les jeunes "amoureux" ont passé quelques jours, ce ne fut pas mieux. 


Entourés de plus de 250 personnes à bord, impossible pour le couple de se ménager quelques moments de tendresse et d'intimité. Fragile et terriblement seule à ce moment-là, Diana reconnaît avoir fait jusqu'à quatre crises de boulimie par jour. Epuisée, elle raconte avoir "pleuré toutes les larmes de [son] corps durant [leur] lune de miel. "Ils se marièrent et finirent heureux" n'étaient définitivement pas le meilleur qualificatif pour Charles et Diana. 

Plus d'articles

Sur le même sujet