Le couturier français André Courrèges est mort à l'âge de 92 ans

Le couturier français André Courrèges est mort à l'âge de 92 ans

DISPARITION - C'est un grand nom de la mode française qui vient de nous quitter. Le couturier André Courrèges, est décédé ce jeudi 7 janvier 2015 à l'âge de 92 ans à son domicile de Neuilly-sur-Seine, près de Paris,

Il était le symbole de la révolution vestimentaire dans les années 60 avec ses robes aux coupes mythiques, ses matières innovantes et ses petites vestes iconiques. Le couturier André Courrèges, est décédé jeudi à l'âge de 92 ans à son domicile de Neuilly-sur-Seine, près de Paris. 

C'est par un communiqué que la maison Courrèges a fait part de cette triste nouvelle. Il "s'est éteint après un long combat de plus de trente ans contre la maladie de Parkinson", indique la maison dans ce communiqué.

L'architecture, influence de toute son oeuvre

André Courrèges était né à Pau le 9 mars 1923. C'est en intégrant l’école nationale des Ponts-et-Chaussées qu'il découvre l’architecture. Une discipline qui va influencer toute son œuvre. Le jeune homme intègre la maison Balenciaga, en 1950 puis monte sa propre maison de couture en 1961 qui révolutionnera la mode féminine. 

Yves Saint Laurent dira d'ailleurs en 1965 : "je m'enlisais dans l'élégance traditionnelle, Courrèges m'en a sorti. Sa collection est apparue comme une bombe, après, plus rien n'était comme avant." Grâce à lui, les femmes découvrent le pantalon en 1963, et la mini-jupe, deux ans plus tard. André Courrèges, qui avait cessé ses activités professionnelles dans les années 1990, atteint, comme l'indique la maison, de la maladie de Parkinson. 

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques