Le fils de Nick Cave, mort en tombant d'une falaise, avait pris du LSD

Le fils de Nick Cave, mort en tombant d'une falaise, avait pris du LSD

DirectLCI
DRAME - Agé de 15 ans, Arthur Cave avait fait une chute mortelle le 14 juillet dernier près de Brighton, en Angleterre. Un de ses amis a expliqué qu'il était sous l'emprise de la drogue.

Il n'était pas dans son état normal. Le fils de Nick Cave est décédé le 14 juillet dernier après être tombé du haut d'une falaise située près de Brighton, une station balnéaire du sud de l'Angleterre. Après une chute d'une vingtaine de mètres, son corps avait été retrouvé en contrebas par des marcheurs.

''Notre fils Arthur est mort, mardi soir. Il était un beau, heureux et adorable garçon. Nous demandons que l'intimité de la famille soit respectée durant cette douloureuse épreuve'', avait déclaré juste après le chanteur d'origine australienne qui vit à Brighton.

De multiples blessures

Mardi 10 novembre, une audience a permis d'éclaircir les circonstances de ce drame. Selon le témoignage d'un ami d'Arthur Cave, qui se trouvait avec lui ce jour-là, ils avaient partagé trois tablettes de LSD. Après avoir eu des hallucinations, le jeune homme l'avait ensuite laissé seul.

Nick Cave et son épouse Susie ont quitté brièvement la salle du tribunal de Brighton, pendant la lecture du rapport d'autopsie faisant état des multiples blessures ayant conduit à la mort de leur fils qui a été déclarée accidentelle.

A LIRE AUSSI >> Arthur, le fils de Nick Cave se tue en tombant d'une falaise

Plus d'articles