Les Rolling Stones sous la protection d'hommes armés après le meurtre d'un de leurs employés

Les Rolling Stones sous la protection d'hommes armés après le meurtre d'un de leurs employés

BRAQUAGE - Après le meurtre de l'un de leurs employés à la fin d'un concert en Argentine, les Rolling Stones sont désormais sous protection d'hommes armés.

Un braquage qui a mal tourné. En pleine tournée en Amérique du Sud, les Rolling Stones donnaient un concert en Argentine, lorsque le drame a eu lieu. Pedro Luis Tabares, un employé contractuel du concert a été tué par des hommes armés.

Le tragique événement s'est produit à la fin du concert, lorsque Pedro Luis Tabares et ses collègues quittaient les lieux à bord d'une voiture sur l'autoroute qui relie Buenos Aires à La Plata, indique La Nacion . Un gang a tenté de faire main basse sur la caisse des recettes de la soirée au bar au cours d'un rodéo automobile. Les braqueurs sont repartis les mains vides mais ont laissé l'homme, mort, abattu de plusieurs balles dansa le dos.

Un homme arrêté par la police

Mick Jagger, Keith Richards, Ronnie Wood et Charlie Watts ont donc été placés sous la protection d'hommes armés, H24. Selon le journal, leur nouveau plan de protection personnelle est en cours d'organisation, avec "une précision militaire".

À LIRE AUSSI >> Les Rolling Stones de retour en studio en avril 2016

Pendant que la sécurité des mythiques rockeurs se met en place, un homme d'une trentaine d'années a été arrêté par la police. Il s'agit d'un certain John Alexander Bobadilla Vega, d'origine colombienne. Les Rolling Stones donnaient leur dernier concert en Argentine, samedi 13 février, puis doivent reprendre la route direction le Brésil, l'Uruguay, le Pérou et la Colombie.

EN SAVOIR +

>> Mick Jagger, Donald Trump, les médicaments... Keith Richards sans langue de bois
>> Pour Keith Richards, Mick Jagger "n'a vraiment rien à dire"

Plus d'articles

Les tags

    À suivre

    Rubriques