Loana fête ses 40 ans : "J’ai pris beaucoup de claques mais je re-signe tout de suite"

ZOOM – Gagnante de la première édition de "Loft Story", en 2001, Loana fête aujourd’hui ses 40 ans. Elle s’est confiée à nos confrères de "Voici", alors qu’elle prépare une nouvelle biographie.

C’est la première icône de la téléréalité en France. Le 5 juillet 2001, la Cannoise Loana Petrucciani remporte la saison 1 de "Loft Story", la première émission d’enfermement made in France. A l’époque, ce programme inspiré du concept néerlandais "Big Brother" va faire couler beaucoup d’encre, se révélant aussi révolutionnaire que sulfureux.  


Révolutionnaire parce que les téléspectateurs peuvent suivre les pérégrinations d’un groupe de jeunes gens, filmés 24h sur 24h dans un immense loft de la Plaine Saint-Denis, à la fois à la télé et sur Internet. Sulfureux en raison des ébats dans une piscine entre Loana et Jean-Edouard, l’un de ses co-lofteurs, du jamais-vu dans une émission destinée au grand public.

Il faut avoir été au plus bas pour apprécier être au plus hautLoana

La plupart des participants de cette première sont ensuite retombés dans l’anonymat. Si Steevy Boulay a entamé une carrière de chroniqueur radio et télé aux côtés de Laurent Ruquier, Loana s’essaiera à la chanson, au stylisme et même à l’écriture, publiant Elle m’appelait Miette, une biographie qui se vendra à plus de 100.000 exemplaires. 


Maman d’une petite Mindy née en 1998, dont elle a très tôt perdu la garde, Loana y dévoilera des blessures intimes qui vont longtemps la poursuivre. Après neuf tentatives de suicide, une gravec agression à son domicile en 2009, et des amours mouvementées, elle semble aujourd’hui remonter la pente. 


L'an dernier, elle a perdu plus de 40 kilos suite à une opération chirurgicale. Depuis plusieurs mois déjà, elle file le parfait amour avec son nouveau chéri, Phil Storm. Ce mercredi, elle fêtera ses 40 ans "en toute simplicité" au restaurant avec sa maman, confie-t-elle ce mercredi à nos confrères de Voici. Avant une fête entre amis le week-end prochain. 

Et si c’était à refaire ? "Tout à l’identique", lance Loana sans hésiter. "Surtout pas de regrets puisque ce parcours – parfois chaotique – a fait de moi la femme que je suis aujourd’hui. Vous savez, il faut avoir été au plus bas pour apprécier être au plus haut. C’est vrai que j’ai pris beaucoup de claques ces dix dernières années, mais je re-signe tout de suite… Bon, j’avoue que je me passerais bien de certains épisodes, comme les tentatives de suicides. "

Son parcours, elle compte le raconte dans un nouveau livre à paraître en 2018. "Je sors tout juste d’une session intense avec la personne qui m’aide à l’écrire", révèle-t-elle. "Nous feuilletons ensemble mes dix dernières années en n'évitant aucun épisode. C’est très dur pour moi. À un moment, j’ai même failli tout arrêter et puis j’ai fini par me dire : ‘autant aller jusqu’au bout’…"


Sa plus grande joie ? "Sans hésiter et sans surprise : le Loft. Quand je repense à tout ce que cette expérience m’a offert… J’en ai le vertige." Le point noir ? Sa relation avec sa fille. "Mis à part dix jours de bonheur après l’avoir mise au monde, Mindy représente plus de la douleur qu’autre chose à mes yeux aujourd’hui. Cela fait seize ans que je n’ai pas de nouvelles, vous savez."

Plus d'articles

Sur le même sujet