Mort des Viola Beach : le chauffeur les a conduits à la mort délibérément

Mort des Viola Beach : le chauffeur les a conduits à la mort délibérément

ENQUÊTE - En février dernier, le groupe de musique Viola Beach disparaissait dans un accident dont les circonstances tragiques avaient ému le monde entier. L'enquête démontre que le chauffeur avait agi délibérément, causant l'accident mortel.

L'accident ne leur a laissé aucune chance de s'en sortir. Dans la nuit du 12 au 13 février dernier, le groupe Viola Beach périssait dans un accident de voiture sur l'autoroute E4 à Södertälje près de Stockholm. Les quatre musiciens ainsi que leur manager, tous âgés de 20 à 33 ans, succombent.

Un mois après le drame, la police suédoise affirme dans la presse que l'action du conducteur de foncer sur les barrières de sécurité du pont serait délibérée. Aftonbladet, le journal suédois qui a interrogé un membre de la police montre, reconstitution minutieuse à l'appui , que la voiture de location a ignoré les feux rouges et brisé deux barrières, avant de plonger dans le vide et de s'écraser 26 mètres plus bas.

"On dirait que le conducteur a agi délibérément"

Ce que les enquêteurs n'expliquent toujours pas en revanche, ce sont les motivations du conducteur qui a choisi de ne pas s'arrêter malgré les différents avertissements. En effet, la voiture a grillé plusieurs feux de signalisation avertissant de l'ouverture d'un pont basculant et dépassé une barrière, avant de finir dans une rivière.

A LIRE AUSSI >> Les membres du groupe anglais Viola Beach meurent dans un accident de voiture

L'autopsie du conducteur a démontré que ce dernier n'était sous l'emprise ni de drogue ni d'alcool et la trajectoire de la voiture indique qu'il ne s'était pas endormi au volant du véhicule. Un porte-parole de la police, Lars Berglund, a déclaré au quotidien que les enquêteurs n'étaient pas "en mesure de trouver d'autre explication. On dirait que le conducteur a agi délibérément", a-t-il dit.

Que montre la reconstitution ?

Peu après 2h, le véhicule, parti de Norrköping où le groupe avait donné un concert, arrive à environ 90 km/h sur la file de gauche de l'autoroute, où patientent deux voitures arrêtées par la première barrière. Le conducteur freine légèrement, mais décide de les dépasser par la gauche, en s'intercalant entre ces deux voitures et le muret de sécurité. La voiture brise la première barrière, puis la deuxième juste avant le pont, menant ses cinq occupants vers une mort certaine.

À LIRE AUSSI >> Que s'est-il passé dans la voiture ?

Selon l'administration suédoise, tous les signaux qui doivent inciter les automobilistes à s'arrêter fonctionnaient correctement la nuit du drame. "Nous n'avons pas découvert quoi que ce soit qui puisse expliquer ce qui est arrivé. Nous ne savons pas", avait indiqué le porte-parole, alors que l'identité du conducteur n'a pas été révélée.

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques