Orlando Bloom "extrêmement surpris" par l’agitation autour de son pénis l’été dernier

Orlando Bloom "extrêmement surpris" par l’agitation autour de son pénis l’été dernier

OUPS - Photographié nu comme un ver sur un paddle en Sardaigne en août, l'acteur britannique était pourtant certain d'être hors de portée des objectifs. "Je ne me serais pas mis dans cette position si j'avais su que tout ça allait arriver", explique-t-il pour la première fois dans un entretien à ELLE UK.

Plus fort que Kim Kardashian. Lui aussi a "cassé l'Internet" l'été dernier. Il a suffi d'un oubli - son maillot de bain, certes - pour qu'Orlando Bloom rende la toile complètement folle. En août, l'acteur britannique s'est assuré de ne pas avoir de ridicules marques de bronzage en passant en mode naturiste pour ses vacances italiennes en Sardaigne. Il avait été photographié avec sa compagne Katy Perry - dont il est désormais séparé - nu comme un ver en train de manoeuvrer son paddle.

Les clichés avaient perturbé les internautes, chacun partant en quête des photos privées du petit carré noir qui couvrait l'anatomie du beau brun. Une hystérie que le principal intéressé n'a pas franchement comprise. "Oui, c'était extrêmement surprenant. Je ne me serais pas mis dans cette position si je savais que tout ça allait arriver", raconte-t-il à ELLE UK. C'est d'ailleurs lui qui pose la première question à la journaliste : "Va-t-on parler de mon pénis ?" Évidemment que oui, Orlando !

C'était impossible que quelqu'un puisse obtenir quoi que ce soit. Alors je me suis senti libre pendant un momentOrlando Bloom

"J'ai été photographié un million de fois d'un million de manières différentes. J'ai un bon radar", poursuit-il. Un radar qui était semble-t-il en panne sur cette plage de Sardaigne. Les paparazzi avaient pris soin de capter chaque instant, du moment "avec short" à "l'étalage de crème" en passant par "l'escalade des rochers le sexe à l'air". Un vrai roman photo qu'avait publié le New York Daily News. L'explication est pourtant simple : "On était complètement seuls depuis cinq jours. Il n'y avait rien autour de nous. C'était impossible que quelqu'un puisse obtenir quoi que ce soit. Alors je me suis senti libre pendant un moment", se souvient-il.

Le magazine avance que si une femme avait été surprise dans la même situation, des réactions outragées - et non amusées - auraient envahi les réseaux sociaux. Un traitement deux poids, deux mesures ? Orlando Bloom n'y a même pas réfléchi. "Je n'ai pas été aussi loin, chérie. Qu'est-ce que je peux vous dire ? Note à vous-même : vous n'êtes jamais libre. Ha !" Une manière bien à lui de jurer que cul nu, on ne le reverra plus.

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques