Pour Geneviève de Fontenay, les Miss c'est terminé !

Pour Geneviève de Fontenay, les Miss c'est terminé !

RETRAITE - Selon "France Dimanche" à qui elle a accordé un entretien, Geneviève de Fontenay tourne définitivement la page des Miss. Fin d'une ère débutée il y a près de 60 ans.

Comme on le pressentait, la dame au chapeau la plus connue de France referme une page de sa vie qui aura duré un peu plus d'un demi-siècle . Durant 60 ans, Geneviève de Fontenay s'est activée autour des Miss mais cette fois, à 83 ans, elle a décidé de raccrocher son écharpe. Les Miss, c'est terminé ! 

Elle devait l'annoncer le 16 janvier prochain mais on apprend aujourd'hui sa décision dans les colonnes de France Dimanche. Un magazine à qui elle a expliqué sa décision et confié être un peu dépassée par les choses et affirme ne plus se sentir dans l'air du temps. 

"La page des Miss est bel et bien tournée pour moi"

"La page des Miss est bel et bien tournée pour moi (...) Je crois que je ne me sens plus trop dans l’air du temps. Ou plutôt je ne me sens plus trop en accord avec ce qui me semble marcher aujourd’hui", confie l’ancienne présidente de la Société et du Comité Miss France qui, après un différend avec Endemol, avait lancé un concours dissident Miss Prestige National.  

À LIRE AUSSI >> Une page se tourne-t-elle pour Geneviève de Fontenay ? 

"Tout ce que j’ai fait, je pense l’avoir bien fait. Quand je regarde en arrière, j’estime avoir eu une belle vie. Mais il est vrai qu’avec tout ce qui se passe en ce moment dans le monde, j’en venais à avoir un peu honte de faire ce genre de concours", reconnaît-elle dans cet entretien. 

Il est "difficile de trouver de nouvelles candidates convenables" pour Miss Prestige national

Geneviève de Fontenay évoque aussi "la difficulté de trouver de nouvelles candidates convenables pour le concours Miss Prestige national". Les jeunes filles apprécieront. "Le seul concours qui survivra, c’est celui de Miss France. Il faut se rendre à l’évidence, Endemol est trop fort. On ne peut pas lutter contre une si grosse artillerie".

Si elle arrête l'aventure des Miss, l'ancienne Miss et mannequin pour Balenciaga refuse toutefois "qu’on lui parle de retraite". "Je ne vais pas disparaître du jour au lendemain ! Je compte toujours me rendre là où l’on m’appelle, pour des séances de dédicaces dans les foires, les salons, les supermarchés ", explique-t-elle. On risque donc de croiser Geneviève de Fontenay pendant encore quelques années dans les allées du salon de l'Agriculture. 

EN SAVOIR +

 >> Election de Miss Algérie : la grosse bourde de Geneviève de Fontenay
>>   Geneviève de Fontenay s'est fait voler son chapeau à la fête du melon de Chignat

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques