Scandale financier : Leonardo DiCaprio sort enfin de son silence

TRANSPARENCE - L’acteur américain, soupçonné d’être impliqué dans un vaste détournement de fonds malaisien qui aurait notamment servi à financer "Le Loup de Wall Street", a indiqué dans un communiqué de sa fondation qu’il coopérait pleinement à l’enquête lancée cet été par la justice américaine.

Il n’a pas pris la parole plus tôt "par respect pour les investigations actuellement menées, qui ont touché de nombreuses associations, des hôpitaux et des particuliers qui sont susceptibles d’avoir été malgré eux les destinataires de ces fonds désormais questionnés". C’est dans un communiqué de sa fondation, publié mardi et relayé par l’AFP, que Leonardo DiCaprio s’est pour la première fois exprimé sur l’affaire 1MDB, un fonds malaisien au cœur d’un énorme scandale de corruption auquel son nom a été mêlé.

Fin juillet, les autorités américaines se sont lancées à la recherche d’un milliard de dollars manquant, sur 3,5 milliards dérobés. Selon elles, plus de 100 millions auraient été utilisés par le beau-fils du Premier ministre malaisien Riza Aziz pour fonder le studio de cinéma Red Granite. Un studio qui a entièrement financé Le Loup de Wall Street de Martin Scorsese, dont Leonardo DiCaprio tient le rôle-titre. Le ministère américain de la Justice a décidé de la saisie de toutes les royalties futures générées par le film, qui a rapporté quelque 400 millions de dollars dans le monde.

Il a appris l'enquête "par la presse"

L’acteur américain affirme ainsi avoir été informé de l’enquête en cours par "la presse" et "soutient totalement tous les efforts pour que justice soit faite dans cette affaire". "Il a immédiatement joint ses représentants pour qu’ils contactent le ministère de la Justice afin de déterminer si lui ou sa fondation ont un jour reçu des cadeaux ou des donations provenant directement ou indirectement des parties incriminées", poursuit le texte en assurant que toute donation suspicieuse sera "restituée aussi vite que possible". "Tous les contacts ont été amorcés par l’acteur et sa fondation", insiste le communiqué.

Mais le monde associatif n’est pas encore totalement convaincu. "Des questions restent en suspens", lâche le Bruno Manser Fund, une ONG suisse qui milite pour la sauvegarde de la forêt tropicale et qui avait déjà demandé à l’acteur oscarisé cette année pour The Revenant de "s’excuser et de rendre tout cet argent sale au peuple malaisien". "Combien d'argent Leonardo DiCaprio et sa fondation ont-ils reçu de personnes politiquement exposées en Malaisie (...)? Va-t-il rembourser les 25 millions de dollars qu'il a perçus pour son rôle dans Le Loup de Wall Street?", s’est interrogée l’ONG. L’enquête, elle, poursuit son cours.

VIDEO. Leonardo DiCaprio soupçonné d'être lié à une importante affaire de corruption

Leonardo DiCaprio soupçonné d'être lié à une importante affaire de corruption

Et aussi

Les tags

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques