"Secret Story" : Vivian et Nathalie ont rompu à cause d'un homme politique "très puissant"

"Secret Story" : Vivian et Nathalie ont rompu à cause d'un homme politique "très puissant"

DirectLCI
SECRET STORY - Vivian et Nathalie, couple star de la téléréalité ont rompu quelques temps après la fin de l'émission "Secret Story". La raison ? Nathalie entretenait une relation avec un homme politique français "très puissant" et "très connu".

Vivian et Nathalie étaient l'un des couples phare de "Secret Story 8". Pourtant, la belle histoire d'amour entre le jeune homme et sa compagne n'a pas duré. Leur histoire n'a pas passé l'été et pour cause, Vivian a rompu peu de temps après avoir découvert que Nathalie entretenait une relation amoureuse avec un homme politique "très connu et très puissant en France", disait-il sur Star24 , il y a quelques jours. 

Il expliquait les raisons pour lesquelles tous deux se sont séparés. "Nathalie m’a trompé (…) elle a fait ça avec un homme politique qu’on voit partout en ce moment (…) Il est très connu et puissant. C’est un très bel homme", explique Vivian. "C’est en regardant dans son portable que j’ai découvert qu’elle avait une relation avec cet homme depuis plusieurs semaines", confie le jeune homme. Aujourd'hui, c'est Nathalie qui s'est expliqué sur cette petite bombe.

La route s'est coupée en deux

"C’est vrai (…) à la fin de "Secret Story" je discutais avec un homme marié dont je tairai le nom évidemment (...) il m’apportait beaucoup dans une période où Vivian était très réseaux sociaux, notoriété… lui était présent pour moi", explique-t-elle. Pour elle, la route avec Vivian s'est coupée en deux, peu de temps après l'émission, une époque où elle se sentait seule : "Il s’est introduit et tout doucement je me suis attachée à cette personne", se justifie la candidate. 

À LIRE AUSSI
>> Vivian élu Mister Secret 
>> Nathalie ne supporte plus Vivian 

Mais si cette relation a sonné le glas de son couple avec Vivian, Nathalie l'assure, elle n'a jamais rencontré ce fameux "homme politique. "Parce que c’est comme ça… Peut-être qu’il atten­dait plus de moi ou que ce qu’il atten­dait de moi, je ne pouvais pas le lui donner…", conclut-elle sans mentionner le nom de ce monsieur, d'ailleurs. 

Plus d'articles

Sur le même sujet