Selon Doc Gynéco, Christine Angot ''mange ses amants''

Selon Doc Gynéco, Christine Angot ''mange ses amants''

CONFESSIONS - A l'occasion des 20 ans de son premier album ''Première consultation'', Doc Gynéco s'est laissé aller à quelques confidences sur Christine Angot avec qui il a entretenu une liaison. Le chanteur a également avoué qu'il avait ''trop joué au con'' et qu'il n'était pas un ''père digne de ce nom''.

Voir ses ébats sexuels remplir les pages d'un livre ne l'a jamais dérangé. Doc Gynéco a accordé une longue interview à Next, le magazine de Libération, à l'occasion des 20 ans de son premier album Première consultation. Au cours de la discussion, il est notamment revenu sur sa relation avec Christine Angot.

De 15 ans son cadet, Bruno Beausir de son vrai nom a rencontré l'écrivaine au Salon du livre. Leur passion commune pour la littérature les a aussitôt rapprochés. ''C'est à cause de tout ça que j'ai eu cette rela­tion avec Chris­tine Angot. A cause des mots…'', a-t-il confié à Next.

Christine Angot, une ''veuve noire''

Et il ne lui en a pas du tout voulu de décrire très crûment leurs parties de jambes en l'air dans Le Marché des amants, sorti en 2008. ''Ce que j'aime chez Christine, c'est son côté araignée, veuve noire... On m'a demandé pourquoi je ne m'étais pas plaint, mais c'est ce que j'aime chez elle. C'est comme ça qu'elle nourrit son art : elle mange ses amants'', a expliqué le chanteur.

Doc Gynéco a également raconté qu'il s'était assagi. ''J'ai envie de redevenir Bruno. Redevenir moi-même, parce que, de toute façon, vous n'êtes plus dupes aujourd'hui... J'ai trop joué au con. Je me suis fait passer pour plus idiot que je n'étais. J'avais aucun code de communication à l'époque, j'étais livré à moi-même. On m'a jeté sur des plateaux télévisés importants'', a-t-il expliqué.

Mais l'ancien membre du Ministère A.M.E.R. n'est pas pour autant devenu un père de famille exemplaire. ''Je vais avoir du mal à jouer au père digne de ce nom pour mes enfants (…) Je n'ai aucune autorité. Parce que je n'ai pas été présent. Et je sais que je n'ai pas de leçon à leur donner. Je n'oserais pas. Alors je les laisse faire ce qu'ils ont envie, dans le bon sens du terme. Pas de direction, pas de consigne'', a-t-il déclaré.

Si Doc Gynéco a connu le succès avec Première consultation, qui contenait notamment les tubes ''Viens voir le docteur'', ''Nirvana'' et ''Vanessa'', dédié à Vanessa Paradis, ses prises de position ont peu à peu éloigné le public.

Un ami de Nicolas Sarkozy

Doc Gynéco s'est ainsi grillé auprès d'une grande partie de ses fans en affichant son soutien à Nicolas Sarkozy lors de l'élection présidentielle de 2007. Un choix politique assumé dans l'essai : ''Les grands esprits se rencontrent. 2007 Sarkozy et moi, une amitié au service de la France''. Tout un programme.

A LIRE AUSSI 
>> 
2014, l'année du Ministère A.M.E.R. >>  Rentrée littéraire 2015 : 'Un Amour impossible' de Christine Angot à la loupe    

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques