Sur Twitter, Jean-Marie Le Pen rend hommage à Alain Delon, "mon ami"

Sur Twitter, Jean-Marie Le Pen rend hommage à Alain Delon, "mon ami"

AVOIR UN BON COPAIN – C'est une interview qui a fait de bruit. Dans les pages de "TV Magazine", Alain Delon appelait au respect des électeurs du Front National et rappelait sa vieille amitié avec Jean-Marie Le Pen. Emu, le patriarche a adressé un petit clin d'oeil à l'acteur sur son compte Twitter.

Entre Alain Delon et Jean-Marie Le Pen, c'est une vieille histoire. Dans une interview accordée cette semaine, l'acteur français, bientôt 80 ans, rappelait être "un ami" de l'ancien patron du FN "depuis cinquante ans", avant de se lancer dans une tirade en faveur du respect des électeurs du parti. "J’ai simplement dit que je trouvais ça normal que les gens se rapprochent de ce parti parce qu’ils en ont marre. Marre de tout ! Et c’est pour ça qu’ils sont prêts à aller n’importe où. Je le confirme : les gens ne savent plus où ils en sont, alors pourquoi pas le Front national."

"Le Front National, c'est 6 millions de cons ?"

De là à faire de l'interprète inoubliable du "Samouraï" de Melville un électeur de la formation désormais dirigée par Marine Le Pen ? "Et, si je l’étais, pourquoi n’en aurais-je pas le droit ?", s'exclame l'intéressé. "L’extrême gauche et Mélenchon, c’est valable, mais l’extrême droite, non ?" "Le Front national représente quand même 6 millions de personnes. C'est 6 millions de cons ? On a le droit de ne pas aimer, mais on doit le respecter." Dans l'esprit d'Alain Delon, le FN est donc bel et bien un parti d'extrême-droite. C'est à retenir.

A LIRE AUSSI >> Alain Delon loue les co...... de Nadine Morano

Ces propos ont visiblement touché son vieux copain Jean-Marie en plein cœur. Sur son compte Twitter, le patriarche de la famille Le Pen, 87 ans, a posté ce jeudi une photo en noir et blanc où on le découvre, hilare, avec l'acteur aux yeux bleus. Avec le message suivant : "Avec mon ami #AlainDelon". Un cliché qui a été pris en 1986, à Paris, alors que l'acteur venait de recevoir les insignes de commandeur des Arts et des Lettres des mains des mains du ministre de la Culture de l'époque, Jack Lang. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques