Taylor Swift verse 250.000 dollars à Ke$ha qui accuse son producteur de viol

Taylor Swift verse 250.000 dollars à Ke$ha qui accuse son producteur de viol

SOLIDAIRES – La justice américaine a refusé de mettre un terme au contrat qui lie Ke$ha à Dr Luke et à Sony. L'interprète de ''TiK ToK'' accuse pourtant son producteur de viols et de harcèlement moral. La chanteuse a reçu le soutien de nombreuses stars dont Taylor Swift, Lady Gaga, Ariana Grande, Lorde ou Demi Lovato.

A l'annonce du verdict, elle a fondu en larmes. Ke$ha a reçu une claque vendredi dernier quand le tribunal de New York a refusé de rompre son contrat qui la lie à Dr Luke et à Sony. La chanteuse accuse pourtant son producteur de l'avoir agressée sexuellement à plusieurs reprises.

Selon elle, les faits se seraient déroulés pour la première fois en 2005 alors qu'elle n'était âgée que de 18 ans. A cette époque, la jeune fille s'était retrouvée un matin dans le lit de Lukasz Sebastian Gottwald alias Dr Luke. Nue et nauséeuse, elle n'avait aucune idée de la façon dont elle s'était retrouvée là.

Du GHB à son insu

Ke$ha a, par la suite, accusé Dr Luke de lui avoir fait prendre à son insu du GHB, la drogue du violeur, qui rend amnésique les victimes. Elle a également expliqué que les critiques répétées de Dr Luke l'avaient déstabilisée et avaient entraîné chez elle des troubles du comportement, dont une ''boulimie nerveuse''.

Mais la juge ne l'a pas entendu de cette oreille. Arguant d'une absence de ''preuve de blessure irréparable'', elle a refusé de dénoncer le contrat de la chanteuse, qui ne peut donc pas sortir de nouvel album chez un autre label.

De nombreuses factures d'avocats

Résultat : les factures se sont accumulées pour l'interprète de ''TiK ToK'', qui doit notamment faire face à de nombreux frais d'avocats. Une situation qui a touché Taylor Swift. La star a ainsi décidé de verser 250.000 dollars à Ke$ha pour l'aider à traverser cette mauvaise passe. Sur Twitter, Lady Gaga, Ariana Grande, Lorde et Demi Lovato lui ont également fait part de leur soutien.

De même, de très nombreux internautes se sont mobilisés sur les réseaux sociaux à travers le hashtag #FreeKesha. De son côté Dr Luke, qui a notamment déjà travaillé avec Nicki Minaj, Katy Perry et Avril Lavigne, crie à la diffamation.

A LIRE AUSSI

>> Quand Ke$ha niait toute agression sexuelle de son producteur, Dr Luke
>> Affaire Ke$ha - Dr Luke : le producteur demande l'annulation de la procédure

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques