Tout de cire vêtu, Kad Merad a fait son entrée au musée Grévin

Tout de cire vêtu, Kad Merad a fait son entrée au musée Grévin

IMMORTEL - L'acteur et humoriste Kad Merad a inauguré lundi 21 mars son double de cire au musée Grévin de Paris, en présence de son ancien complice Olivier Baroux. Une consécration pour l'humoriste devenu l'un des acteurs les plus populaires du cinéma français.

Un Kad Merad de cire a été installé dans le Theâtre de Grévin, non loin des doubles de Mimie Mathy, de Franck Dubosc et de Charles Aznavour. L’Académie Grévin, présidée par Stéphane Bern, en a profité pour rendre hommage à son modèle bien réel : "Artiste aux multiples facettes, Kad Merad s’est illustré aussi bien dans des comédies que dans des œuvres dramatiques. C'est aussi un homme de cœur : depuis près de dix ans, il participe au spectacle des Enfoirés", a-t-elle déclaré lundi 21 mars.

Du Club Med aux Ch'tis, une irrésistible ascension

Une consécration pour Kad Merad, qui a débuté sa carrière de comique et de chanteur… au Club Med. En 1991, il rencontre Olivier Baroux sur les ondes de Ouï FM, et les deux compères forment un duo qui les révèle au grand public. En 2003, "Kad et Olivier" font leurs débuts au cinéma dans Mais qui a tué Pamela Rose ?

Mais c’est en solo que Kad Merad va finalement prendre son envol. César 2007 du second rôle dans Je vais bien, ne t’en fais pas, l’acteur devient soudain "bankable" grâce à l’énorme succès de Bienvenue chez les Ch'Tis de Dany Boon, qui l'engagera dans une autre comédie, Supercondriaque. Récemment, Kad Merad s'est distingué sur le petit écran avec la série politique Baron Noir sur Canal +. Il a sorti son troisième film en tant que réalisateur, Marseille, le 16 mars dernier, après Monsieur Papa (2011) et Mais qui a retué Pamela Rose ? (2012).

A LIRE AUSSI >>  Kad Merad et Dany Boon vont se retrouver pour la comédie "Raid dingue"
 

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques