VIDÉO - First Lady contre première épouse : entre Melania et Ivana Trump, le courant passe mal

VIDÉO - First Lady contre première épouse : entre Melania et Ivana Trump, le courant passe mal

TENSIONS - Dans une interview accordée à ABC ce lundi, à l’occasion de la sortie de son livre "Raising Trump", Ivana Trump, la première épouse du président des Etats-Unis, a osé une blague qui n'a pas (du tout) plu à la First Lady. Melania Trump a tenu à apporter son grain de sel.

Dans une famille qui compte cinq enfants de trois mères différents, forcément, le risque de tension est à son comble. Et chez les Trump, ça s'est vérifié. Dans une interview accordée à ABC, lundi 9 octobre, à l’occasion de la sortie de son livre "Raising Trump", Ivana Trump, la première épouse du président des Etats-Unis, est revenue sur ses relations avec son ex-mari. Si politiquement, elle le défend ouvertement - "La presse est contre lui. S’il dit quelque chose, ses mots vont immédiatement être déformés", assure-t-elle - famillialement, c'est une toute autre affaire. 


"On parle à peu près une fois tous les 14 ans", exagère-t-elle volontairement. Une manière de sous-entendre que ses relations avec Melania ne sont pas tout à fait roses. "J’ai le numéro direct de la maison Blanche. Mais je n’ai pas vraiment envie de l’appeler parce que Melania est là. Et je n’ai pas envie de causer toute forme de jalousie ou quelque chose comme ça", a-t-elle confié à la journaliste. "Au fond, je suis la première femme de Trump, ok ? Je suis la Première dame", a ensuite ajouté avec humour celle qui, en 2015, avait dit que son ex-mari l'avait fait se sentir "violée".

"Aucun fondement à cette déclaration de la part d'une ex"

Mais visiblement cette blague est mal passée auprès de la "vraie" First Lady. Par la voix de sa porte-parole Stephanie Grisham, l'ancienne mannequin et mère du petit Barron, dernier de la fratrie, a fait savoir qu'elle n'avait pas apprécié. Melania Trump "adore vivre à Washington DC et est honorée de son rôle de Première dame des Etats-Unis […]. Elle a l'intention d'utiliser son titre et son rôle pour aider des enfants, pas pour vendre des livres", a déclaré Stephanie Grisham, citée par CNN. "Il n'y clairement aucun fondement à cette déclaration de la part d'une ex. Ce n'est malheureusement que du bruit pour attirer l'attention et se mettre en avant", a-t-elle ajouté. Les repas de famille risquent de se raréfier...

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet