À Hénin-Beaumont, le FN chasse le Secours Populaire du marché de Noël

À Hénin-Beaumont, le FN chasse le Secours Populaire du marché de Noël

DirectLCI
RÈGLEMENT DE COMPTES - Dans un communiqué de presse, l'association accuse la mairie de lui refuser l'accès au marché de Noël par pure vengeance politique. Une hypothèse que semble confirmer la publication de plusieurs mails.

Le Secours Populaire d'Hénin-Beaumont est en colère. Dorothée Fizazi, sa présidente, accuse la municipalité Front national d'avoir volontairement exclu l'association du marché de Noël où elle avait coutume de vendre des objets d'artisanat pour récolter des fonds. Une colère exprimée dans un communiqué de presse publié vendredi et relayé par la section locale du Parti communiste

"Vengeance politique et règlement de comptes"

Dans ce communiqué, Dorothée Fizazi accuse la mairie d'exercer une "vengeance politique". "Le Secours Populaire d’Hénin-Beaumont est aujourd’hui pris en otage et traité en ennemi politique par la municipalité comme d’autres associations l’ont été avant nous", se désole la présidente de l'association, qui soupçonne que ses engagement personnels sont à l'origine de ce "règlement de comptes".

Car Dorothée Fizazi, en plus de son engagement associatif, n'a jamais fait secret de son engagement politique auprès du Parti communiste, comme en atteste sa page Facebook personnelle.


Le mail de la mairie

Publié dans la foulée par le PCF, un échange de mails entre Dorothée Fizazi et Christopher Szczurek, adjoint au maire à la vie associative, éclaire les motivations de la municipalité gérée par Steeve Briois. "Le groupe que vous soutenez s’est prononcé contre le budget 2015 dans tous ses chapitres par ailleurs, les lignes affectées à l’aide aux associations ont donc été rejetées par ces élus. Je vous invite donc, pour l’année prochaine, à demander à David Noël (conseiller municipal communiste d'Hénin-Beaumont, ndlr) de ne plus se prononcer contre le budget du marché de Noël à l’occasion du budget 2016."

Le vote dont parle Christopher Szczurek est confirmé par le compte-rendu du conseil municipal de la ville qui avait entériné le budget pour l'année 2015. Un budget contre lequel l'opposition avait voté en bloc, sur tous les points. Néanmoins, ce vote n'explique en rien l'exclusion du Secours populaire du marché de Noël. Dans un communiqué publié sur le site de la municipalité, Christopher Szczurek explique sans ambiguïté que "Mme Fizazi, Secrétaire du SPF héninois et déléguée du Parti Communiste, est donc victime de la cabale de ses amis politiques contre les manifestations de notre ville."

Ce n'est pas la première fois que la municipalité d'Hénin-Beaumont est pointée du doigt pour sa gestion du parc associatif. La Ligue des Droits de l'Homme s'était ainsi vu expulser de son local, et le maire avait décidé de réclamer rétroactivement 36.000 euros de loyer à l'association.

À LIRE AUSSI
>> Hénin-Beaumont : la mairie FN supprime subvention et local de la LDH
>> La mairie FN réclame 36 000 euros à la Ligue des droits de l'Homme

Plus d'articles

Sur le même sujet