Affaire des assistants parlementaires : après Marine Le Pen, nouvelle levée d'immunité pour une eurodéputée FN

Affaire des assistants parlementaires : après Marine Le Pen, nouvelle levée d'immunité pour une eurodéputée FN

ENQUÊTE - Le Parlement européen a voté mardi la levée de l'immunité parlementaire de l'eurodéputée FN Marie Christine Boutonnet, dans l'affaire des assistants parlementaires. Comme Marine Le Pen en juin dernier.

Elle avait été mise en examen en juin dernier pour "abus de confiance" dans l'enquête sur les emplois présumés fictifs d'assistants parlementaires du FN. L'eurodéputée Marie-Christine Boutonnet a vu son immunité parlementaire levée mardi par le Parlement européen.


La procédure à son encontre concerne l'emploi, entre 2014 et 2015, de l'assistant parlementaire Charles Hourcade, lui-même mis en examen pour abus de confiance. Le nom de ce dernier apparaissait en parallèle dans l'organigramme du FN, comme "graphiste", et l'expertise informatique n'avait fait apparaître qu'un seul échange de mail entre lui et l'eurodéputée sur toute la période. 

En vidéo

Assistants parlementaires européens : une enquête ouverte

L'enquête se poursuit

Selon Le Monde, à l'instar de Marine Le Pen, Marie-Christine Boutonnet avait refusé de se rendre à la convocation des juges en mars dernier dans cette affaire. 


Marine Le Pen avait également vu son immunité parlementaire levée par le Parlement européen, mais dans le cadre d'une autre affaire. Au total, 17 eurodéputés ou ex-eurodéputés ont été mis en cause dans le cadre de l'enquête. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Marine Le Pen perd la présidentielle

Plus d'articles

Sur le même sujet