Affaire Harvey Weinstein : Hillary Clinton rend l'argent

HOLLYWOOD - Un scandale dans le monde du cinéma qui n'est pas sans éclabousser celui de la politique. Hillary Clinton s'est justifiée, cinq jours après les révélations dans l'affaire Weinstein, à propos des importantes donations reçues par le producteur aujourd'hui mis en cause pour viols, agressions sexuelles et harcèlement.

Un bienfaiteur embarrassant. Alors que le scandale Weinstein n'en finit plus de grossir aux Etats-Unis, voilà que la sphère politique américaine se retrouve elle aussi éclaboussée, en seconde ligne tout de même, par ces accusations de viols, d'agressions sexuelles et de harcèlement portées sur le super-producteur. Car Harvey Weinstein, outre le pouvoir de faire la pluie et le beau temps sur Hollywood, était aussi un donateur important du Parti démocrate...


Ainsi, les campagnes de Hillary Clinton et de Barack Obama ont profité d'un coup de pouce financier non-négligeable de la part de celui qui est aujourd'hui au cœur de la tempête. Et alors que les médias américains s'indignent du temps qu'il aura fallu aux dirigeants visés pour réagir - cinq jours en ce qui concerne Hillary Clinton - celle-ci vient d'annoncer qu'elle comptait se séparer de l'argent versé par le producteur.

"Dégoûtés", "choqués"...

Dans une interview accordée à CNN, l'ancienne candidate à l'élection présidentielle explique ainsi : "Il n'y a personne à qui rendre l'argent. Mes anciens collègues disent qu'ils vont reverser les donations à des œuvres de charité, et bien sûr je vais faire cela. Je donne 10% de mon salaire aux associations caritatives chaque année, cette somme en fera partie."

Par ailleurs, Hillary Clinton a dit "s'est être rendue malade" et avoir été "choquée" après la publication des accusations. "C'est quelque chose qui est intolérable" a-t-elle encore déclaré à propos de l'homme qu'elle "aurait pu appeler son ami" il y a encore quelques mois de cela.

Le couple Obama, de son côté, s'est dit "dégoûté" par voie de communiqué. Et a ajouté : "Tout homme qui se comporte de manière dégradante avec les femmes doit être condamné et rendu responsable de ses actes, quels que soient sa richesse et son statut."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

Plus d'articles

Sur le même sujet