Affaire Thévenoud : sa femme Sandra mise en congé

Affaire Thévenoud : sa femme Sandra mise en congé

IMPÔTS - La femme de Thomas Thévenoud, Sandra Thévenoud, est la chef de cabinet du président du Sénat Jean-Pierre Bel. La sénatrice UDI-UC Nathalie Goulet s'interroge lundi sur son maintien à ce poste, celle-ci ayant selon elle "marqué la même irresponsabilité que son mari".

Sandra Thévenoud pas épargnée. Alors que certains à droite comme à gauche s'opposent au retour à l'Assemblée de Thomas Thévenoud , débarqué jeudi du gouvernement pour ne pas avoir payé ses impôts durant plusieurs années, sa femme est à son tour sanctionnée. La chef de cabinet du sénateur socialiste Jean-Pierre Bel est "mise en congé sans traitement", a-t-on appris auprès du bureau du sénateur, sans plus de précisions, confirmant une information de France Inter. Cette éviction est effective jusqu'au 30 septembre prochain, date à laquelle Jean-Pierre Bel cessera d'être président de la Haute Assemblée.

Une décision qui intervient alors que les interrogations sur le sort de la femme de l’éphémère secrétaire d'Etat au Commerce extérieur se multipliaient lundi, quatre jours après la démission de Thomas Thévenoud. "Je m'interroge sur le maintien de Mme Thévenoud comme plus proche collaboratrice du président du Sénat", écrivait ainsi lundi dans un communiqué la sénatrice de l'Orne Nathalie Goulet (UDI-UC). Cette centriste, candidate à la succession de Jean-Pierre Bel, estime que "la fiscalité étant l'affaire solidaire des époux, Mme Thévenoud marque la même irresponsabilité que son mari et devrait en tirer les conséquences".

Déclaration commune ou non ?

Les choses ne sont toutefois pas forcément si simples. Certes, des époux ne représentant aux yeux des impôts qu'un seul foyer fiscal, ils ne doivent remplir qu'une seule déclaration commune chaque année. Mais il y a une exception à la règle, rappelle le site impôts.gouv.fr  : "quand les deux conjoints sont séparés de biens et ne vivent pas sous le même toit (que ce soit volontaire ou non)", ils peuvent souscrire des déclarations distinctes. Silencieuse jusqu'à présent, Sandra Thévenoud n'a pour l'heure pas donné suite aux sollicitations de metronews. Impossible, donc, de savoir si elle déclarait ou non communément ses impôts avec son mari.

Surtout, comme le souligne l'avocat fiscaliste Alain Frenkel auprès de Public Sénat , "si 'Monsieur' ne déclare pas une partie de ses revenus, cela ne veut pas dire que 'Madame' en a fait tout autant, ou était au courant". "Souvent, les femmes font confiance à leur mari (sic)." Thomas Thévenoud, qui a reconnu être "un contribuable négligent", a peut-être minimisé ses égarements fiscaux dans son couple. De toute façon, Sandra Thévenoud n'exerçant pas de responsabilité politique et n'étant pas élue contrairement à son mari, elle n'a pas de comptes à rendre aux Français. Aux impôts, peut-être.
 

Plus d'articles

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques