Attentats de 2015 : les nuits blanches du pouvoir racontées dans un docu choc

Attentats de 2015 : les nuits blanches du pouvoir racontées dans un docu choc

TÉMOIGNAGE - "Attentats : au cœur du pouvoir", diffusé lundi 4 janvier à 20h55, sur France 3, raconte comment François Hollande et son gouvernement ont vécu, minute par minute, les deux vagues dramatiques d'attentats qui ont touché la France en janvier et novembre 2015. Ces moments où des vies dépendent directement de choix politiques.

Nous sommes le vendredi 9 janvier 2015, en début d'après-midi. Manuel Valls, Bernard Cazeneuve et Christiane Taubira sont réunis dans le bureau de François Hollande, à l'Elysée. Le président vient de les interroger, tour à tour. Faut-il donner l'assaut à l'Hyper Cacher, où Amedy Coulibaly détient 17 otages, après avoir tué 4 personnes ? Le Président réfléchit. "Il y en a qui préconisent d'attendre, d'épuiser le preneur d'otage. C'est une thèse que je n'ai pas voulu retenir", témoigne-t-il, face caméra, a posteriori.

Il se décide : il fixe une heure pour lancer le double assaut contre les terroristes Amedy Coulibaly et les frères Kouachi, meurtriers de Charlie Hebdo, réfugiés au même moment dans une imprimerie de Seine-et-Marne. Finalement, la sortie de ces derniers va précipiter les événements, heureusement sans faire de nouvelle victime chez les otages.

"Les minutes les plus longues de ma vie"

Un an après les premiers attentats de Paris, France 3 diffuse, lundi soir à 20h55, un documentaire qui retrace ces minutes terribles où le pouvoir a fait face à des attaques multiples sur le sol français, en janvier et novembre 2015. Des moments où la moindre décision du pouvoir, de François Hollande et de ses ministres, mettait en jeu la vie d'innocents.

"Ce sont les minutes les plus longues de ma vie", raconte François Hollande à propos de ce 9 janvier 2015, dans ce documentaire d'Antoine Vitkine et de Bruno Dive déjà en ligne sur Francetvinfo . Pour le Président, le cauchemar a commencé le 7 janvier à 11h30, avec un appel téléphonique de Patrick Pelloux, chroniqueur de Charlie Hebdo, au standard de l'Elysée. L'urgentiste l'a informé en premier de l'ampleur du drame qui venait de se nouer au siège de l'hebdomadaire satirique.

À LIRE AUSSI
>> Attentats du 13 novembre : vers la fin de l'état d'urgence ?

>> Un an après les attentats, Charlie Hebdo met en Une un Dieu assassin

Ce cauchemar poursuivra François Hollande tout au long de l'année. Le film raconte les nuits blanches du pouvoir, des attentats de janvier contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher, à ceux qui ont fait 130 morts le 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis. On y trouve François Hollande, Manuel Valls et Bernard Cazeneuve retranchés dans les sous-sols de la place Beauvau, en lien direct avec les forces de police en train d'opérer. Hantés, à chaque fois, par ces deux questions lancinantes résumées par le ministre de l'Intérieur : les attaques vont-elles se répéter ailleurs ? "Peut-on intervenir pour libérer les otages, et avec quels types de risques" ?

Le traumatisme des attentats a touché de plein fouet les Français, mais aussi les responsables politiques. C'est aussi cela que raconte le documentaire : des drames à répétition qui ont plongé la France dans "la guerre" et brutalement déplacé le curseur diplomatique, sécuritaire et idéologique du pouvoir.

"Attentats : au coeur du pouvoir", d'Antoine Vitkine et Bruno Dive, lundi 4 janvier, 20h55, sur France 3

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques