Attentats du 13 novembre : Valls avertit du "risque d'armes chimiques et bactériologiques"

Au lendemain de l'assaut mené par le RAID dans le centre-ville de Saint-Denis, visant à déloger un commando terroriste, le Premier ministre Manuel Valls s'est de nouveau exprimé devant l'Assemblée nationale. Il a averti du "risque d'armes chimiques et bactériologiques".

Plus d'articles

En ce moment

Rubriques