"Jungle" de Calais : Cazeneuve demande au Royaume-Uni de faire davantage pour les mineurs isolés

"Jungle" de Calais : Cazeneuve demande au Royaume-Uni de faire davantage pour les mineurs isolés

Le démantèlement de la "Jungle" de Calais

Voir
CRISE MIGRATOIRE - Alors que le démantèlement de la "Jungle" de Calais a commencé, Bernard Cazeneuve a publié une tribune dans The Guardian demandant au gouvernement britannique d'accueillir les migrants isolés.

Ils seraient près de 1.300 mineurs isolés à vivre dans la "Jungle" de Calais, selon l’association France Terre d’Asile et quelques centaines à avoir de la famille au Royaume-Uni. Dans une tribune publiée ce mardi dans The Guardian, Bernard Cazeneuve demande expressément à l’île britannique "d’assumer ses responsabilités" vis-à-vis des mineurs du camp et de les accueillir sur son territoire. 


Evoquant "les valeurs communes" des deux Etats qui "partagent une responsabilité morale à leur égard", le ministre de l’Intérieur a insisté sur la nécessité pour la France et le Royaume-Uni de "réussir cette opération" humanitaire. Aucun des deux pays "ne peut se résoudre à maintenir dans le froid et la boue des personnes qui ont droit au statut de réfugiés, a fortiori s'il s'agit de femmes et d'enfants", a-t-il ajouté dans les colonnes du quotidien.

Nous demandons au Royaume-Uni d'assumer ses responsabilitésBernard Cazeneuve

A ce titre, Bernard Cazeneuve a rappelé que "le gouvernement britannique s'est engagé à accompagner la solution de cette crise en accueillant des mineurs sur son sol, dont la grande majorité exprime le souhait de rejoindre" la Grande-Bretagne. De fait, a précisé le ministre français, "nous demandons au Royaume-Uni d'assumer toutes ses responsabilités dans l'accueil des mineurs isolés présents à Calais". Une initiative importante, visant ce que "chaque mineur isolé puisse bénéficier d'une protection juste et durable. Il en va de la réussite de cette opération humanitaire et de la responsabilité morale de nos deux pays", a affirmé Bernard Cazeneuve. 

S’il a insisté sur le fait que ni la France, ni le Royaume-Uni ne puisse "abdiquer leurs responsabilités à l'égard de la crise migratoire", Bernard Cazeneuve a salué le travail commun des deux pays : grâce aux "efforts communs et à la coopération entre les services de police, 33 filières d'immigration clandestine à destination du Royaume-Uni ont déjà été démantelées en France depuis le début de l'année". 

VIDEO - Jungle de Calais : comment vont-être évacué les migrants

Jungle de Calais : comment vont-être évacué les migrants

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le démantèlement de la "Jungle" de Calais

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques