Campagne de Sarkozy en 2012 : quatre nouvelles mises en examen

Campagne de Sarkozy en 2012 : quatre nouvelles mises en examen

LES RÉPUBLICAINS - Quatre acteurs de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012 ont été mis en examen. La justice a trouvé traces de nombreuses dépenses suspectes.

Nouveau retentissement dans l'affaire des comptes de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012. Quatre acteurs de cette campagne ont été mis en examen en janvier pour de nouvelles dépenses suspectes, au-delà des fausses factures de Bygmalion, a annoncé lundi des sources judiciaires et proches de l'enquête.

Transports en train vers des meetings, tracts et t-shirts, aménagement du QG de campagne, sondages et location de salles : les juges ont trouvé trace de nombreuses dépenses réglées par l'UMP (devenue LR) et dont ils soupçonnent qu'elles n'ont pas intégré le compte de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, selon une source proche de l'enquête.

Les quatre personnes déjà mises en examen dans le volet Bygmalion

Parmi les personnes mises en examen, le trésorier de la campagne et député Les Républicains (LR) Philippe Briand et le directeur de campagne Guillaume Lambert, ont précisé ces sources. Elles concernent aussi un expert-comptable de la campagne et l'un des avocats de l'UMP, Philippe Blanchetier.

Les quatre protagonistes étaient déjà mis en examen, parmi treize personnes, pour abus de confiance, escroquerie et complicité de financement illégal de campagne, pour avoir eu un rôle, qu'ils contestent, dans le système de fausses factures de la société de communication Bygmalion.

À LIRE AUSSI
>>
Les 9 affaires qui pourraient freiner Sarkozy
>>
Pour Jérôme Lavrilleux, Nicolas Sarkozy "ment"
>>
Tout comprendre sur l'affaire Bygmalion

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques