Christiane Taubira cible de nouvelles attaques racistes

Christiane Taubira cible de nouvelles attaques racistes

DirectLCI
INDRE-ET-LOIRE – L'antenne de SOS Racisme en Indre-et Loire a annoncé son intention de porter plainte contre une conseillère municipale qui a comparé Christiane Taubira à un singe sur sa page Facebook accessible au public, selon La Nouvelle République.

Dérapage raciste sur Facebook. Selon La Nouvelle République, qui rapporte l'affaire, l’antenne d'Indre-et-Loire de l’association SOS Racisme s’apprêtait à déposer plainte suite aux récentes publications postées sur la page Facebook de Roseline Dagnas, conseillère municipale de Saint-Martin-le-Beau, concernant Christiane Taubira.

Le journal rapporte que l'élue a récemment publié sur son mur, accessible au public, une photo de la ministre Christiane Taubira associée à celle d'un singe tirant la langue. Répondant aux commentaires sous son post, notamment cette question : "c'est un ministre de la Justice, ça, ou est-ce… ?'", la conseillère municipale avait répondu : "Non, un singe qui attend sa banane". Des publications aujourd’hui retirées de la page de Roseline Dagnas mais dont SOS Racisme a gardé copie en effectuant une capture d'écran.

"Pour elle, cela n'est pas un commentaire politique"

SOS Racisme va déposer plainte pour "incitation à la haine raciale", a commenté pour le journal Pierre Nzinda, président de l'association dans le département. Sollicitée par La Nouvelle République , la maire de la commune, Angélique Delahaye, s'est montrée prudente sur les faits relatés : "En ma présence, en public comme en privé, je ne l'ai jamais entendue tenir des propos racistes, a réagi la députée européenne Les Républicains. Je lui ai posé des questions hier (lundi, ndlr). Pour elle, cela n'est pas un commentaire politique. Elle l'a fait à titre privé".

En juin dernier, la condamnation à neuf mois de prison ferme et cinq ans d’inéligibilité d'une ancienne candidate FN aux municipales dans les Ardennes, exclue depuis du parti, a été annulée en appel par la cour d’appel de Cayenne. Cette dernière a notamment jugé "irrecevable" l’action menée par l’association Walwari à l'encontre de l'ex-candidate. Plus récemment, le 17 septembre dernier, le journal d'extrême droite Minute a vu sa condamnation pour "injure à caractère racial" confirmée en appel après avoir publié en une une photo de la ministre de la justice avec en titre : "Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane". La plainte avait cette fois été déposée par SOS Racisme et la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), ainsi que par le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP).

EN SAVOIR +
>>
Taubira comparée à un singe : amende de 10.000 euros pour Minute confirmée en appel
>>
Comparée à un singe, Taubira est déçue par l'annulation de la condamnation de celle qui l'avait insultée

Plus d'articles

Sur le même sujet