Drame d'Alep : Ayrault indigné par Mariani, le député qui veut passer Noël dans la ville martyre

Drame d'Alep : Ayrault indigné par Mariani, le député qui veut passer Noël dans la ville martyre

DÉSACCORD - Mercredi 14 décembre sur France 2, le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault s'est dit "indigné" de la volonté de députés proches de François Fillon comme Thierry Mariani d'aller passer le Noël arménien et orthodoxe à Alep, en Syrie.

Le drame qui se déroule en ce moment à Alep s'affiche sur la scène politique française. Invité des Quatre vérités, ce mercredi matin sur France 2, Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères, s'est dit "indigné" par la position de certains députés français proches de François Fillon à propos de la Syrie. "Quand je vois que des députés, proches de François Fillon, comme Thierry Mariani, ont annoncé hier qu’ils allaient passer le Noël à Alep, et pourquoi pas à Damas rencontrer Bachar al-Assad, là je suis profondément indigné. Parce que ça, c’est l’alignement sur les Russes. Moi, je suis totalement en désaccord avec cette ligne politique."

Thierry Mariani, député des Français de l'étranger, a annoncé hier qu'il se rendrait une nouvelle fois en Syrie au début du mois de janvier. Il a l'intention de fêter le Noël orthodoxe et arménien à Alep, et ira "probablement" à Damas, où il n'exclut pas une rencontre avec Bachar al-Assad. Il a précisé au Figaro que tout cela était en préparation.


Outre cette volonté de se rendre en Syrie, les propos de Thierry Mariani sur le conflit font polémique. Il a longuement salué la reprise de la ville d'Alep par les troupes du président syrien, retweetant le site RT France, qui mettait en avant les scènes de liesse à Alep-Ouest, sans mentionner les massacres de civils dans l'Est de la ville. "Tous ceux qui combattent le terrorisme devraient se féliciter", a-t-il déclaré.

L'ONU a pu dire des bêtises par le passéThierry Mariani

Surtout, il a remis en cause les informations de l'ONU faisant part de l'assassinat de 82 civils par les forces de Bachar al-Assad. "On n'en sait rien, la première victime d'une guerre c'est la vérité", a rétorqué Thierry Mariani. Auprès Lab d'Europe 1, il a ajouté : "On n'en sait rien. C'est une zone à laquelle personne n'a accès. L'ONU n'a pas d'observateurs sur place, à ce que je sache. Et l'ONU a pu dire des bêtises par le passé. Il faut toujours avoir des doutes sur ce genre d'informations, qu'elles viennent de l'ONU ou d'ailleurs. Nous sommes aussi dans une guerre de communication. Je suppose que l'ONU a de bonnes informations...."

En vidéo

Thierry Mariani sur Alep : "Je ne soutiens pas Assad mais son régime est incontournable"

Le député, qui s'était fait remarqué en prenant la pose avec le grand mufti de Syrie, auteur de propos troublants sur de futurs attentats en France, est également critiqué pour ses positions pro-russes. "On passe notre temps à dire que nous sommes en guerre contre le terrorisme. Alors nous devrions nous féliciter du recul des terroristes. C'est un risque en moins pour nous", dit-il en justifiant l'intervention russe.

En vidéo

Jean-Marc Ayrault sur Alep : "Ce sont des crimes contre l'humanité"

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le drame d'Alep

Plus d'articles

Sur le même sujet