Florian Philippot (FN) réclame une présomption de légitime défense pour les policiers

Florian Philippot (FN) réclame une présomption de légitime défense pour les policiers

La colère des policiers

Voir
POLICE - Le FN, déjà très populaire dans les rangs de la police, continue de caresser cet électorat dans le sens du poil. Florian Philippot, ce samedi sur France Info, s'est dit favorable à une présomption de légitime défense pour les policiers.

Après une semaine agitée dans les rangs de la police vient le défilé des propositions politiques de tous bords. Ce samedi 22 octobre, c'est au tour de Florian Philippot du Front national de monter au créneau. Sur France Info, il dit comprendre l'"exaspération" des policiers. Et le vice-président du parti d'extrême droite de proposer la mise en place de la "présomption de légitime défense".

Il faut mettre en place une vraie politique de reconstitution réelle des effectifs et de mise en place de la présomption de légitime défense que nous demandons, nous, depuis des années.Florian Philippot

La "présomption de légitime défense", voilà une proposition qui revient régulièrement dans le débat public. Après les attentats de janvier 2015, Nicolas Sarkozy s'y disait favorable, tout comme le syndicat de police Alliance, et même Bernard Cazeneuve se mettait à y réfléchir. Mais plus généralement, c'est une idée défendue par la droite, le FN et Eric Ciotti en proue.

Police et FN

Ces déclarations de Florian Philippot interviennent alors que le Premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis a dénoncé mercredi la "patte" du Front national dans les manifestations de policiers, qu'il a qualifiées de "hors la loi". Pour sa part, le Premier ministre Manuel Valls a dénoncé une "utilisation politique" qui "n'est pas digne" de l'opposition.


Pour M. Philippot, "il y a une base (parmi les policiers) qui n'en peut plus, qui demande à être entendue, et ça fait des années". Quant à l'appartenance politique des manifestants, "il y a six policiers sur dix qui envisagent de voter Marine Le Pen au premier tour (de la présidentielle), donc, oui, vous allez en trouver des sympathisants en vous baladant dans ces manifs", s'est félicité le vice-président du FN.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des policiers

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques