François Fillon : "Que l'Etat arrête de nous emmerder !"

GROS MOT - Premier grand meeting, ce mercredi à Nice, pour François Fillon. Le candidat LR a assuré, dans un registre de langage surprenant, que les Français souhaitaient que l'Etat arrête de les "emmerder".

Pour son premier meeting de l’année, François Fillon avait choisi Nice, ce mercredi 11 janvier. Et les Niçois ont pu voir le retour de François Fillon le libéral, celui dont le programme pur et dur lui avait valu l'attachement de son camp et un triomphe à la primaire de la droite et du centre, les 20 et 27 novembre 2016. Après ses rétropédalages sur la Sécurité sociale, cette fois-ci, Fillon s’assume et se lâche :

Ce que j'ai entendu le plus souvent dans mes déplacements partout en France, quels que soient les régions et mes interlocuteurs, c'est le même cri du coeur : 'Laissez-nous travailler, laissez-nous réussir, qu'on nous fiche la paix, que l'Etat arrête de nous emmerder !'. Voilà ce que m'ont dit les milliers de français que j'ai rencontrés.François Fillon

'Laissez-nous travailler, que l'Etat arrête de nous emmerder !'" Une phrase choc, qu'il était difficile de retrouver sur l'un des très nombreux comptes Twitter de soutien au candidat. Comme si l'image du candidat "de la réserve" en aurait pris un coup. Les "emmerdes" en question, ce sont les charges, que le candidat LR à la présidentielle promet de raboter à hauteur de "50 milliards d’euros" pour les "charges et impôts sur les entreprises". François Fillon propose aussi de "supprimer les charges sociales sur l’apprentissage" et de "baisser les charges pesant sur le travail pour tous les salaires".


Et apparemment, cette phrase sur l’Etat qui "emmerde les Français", qu’il aurait piquée à Georges Pompidou, François Fillon aime la lancer en meeting : par exemple ici en novembre 2016, ou là en octobre. Ce mercredi matin, François Fillon s'échauffait sur BFMTV en affirmant que "la réduction du poids de la puissance publique, c'est plus de liberté". A Nice, il a précisé : "La liberté sans autorité, c'est l'anarchie. Je veux rétablir l'autorité de l'Etat". Celui-là même qui "emmerde les Français" ?

En vidéo

Quotas sur l'immigration, naturalisation.... les propositions radicales de Fillon plaisent aux militants

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet