Grèce : Mélenchon accuse l'Allemagne de "détruire l'Europe" pour la troisième fois

Grèce : Mélenchon accuse l'Allemagne de "détruire l'Europe" pour la troisième fois

DirectLCI
GREXIT – "Pour la troisième fois dans l'histoire de l'Europe, l'obstination d'un gouvernement allemand est en train de détruire l'Europe", a lancé Jean-Luc Mélenchon dimanche sur BFMTV. Une sortie décriée sur Twitter.

Des mots lourds de sens. Invité à commenter le "bras de fer" qui se joue ce dimanche à Bruxelles sur le dossier grec, le leader du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon a accusé l'Allemagne d'être la fossoyeuse de l'Europe "pour la troisième fois" de l'Histoire.

"Pour la troisième fois dans l'histoire de l'Europe, l'obstination d'un gouvernement allemand est en train de détruire l'Europe", a lancé l'eurodéputé sur BFMTV , expliquant aussi que l'Allemagne menait les "pays de l'Axe". Une allusion très claire à la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle les forces de l'Axe, menées par l'Allemagne nazie d'Hitler, combattaient les Alliés. "Evidemment ça n'a rien de comparable avec la Seconde Guerre mondiale", s'est aussitôt repris celui qui prend volontiers exemple sur la gauche radicale grecque et le gouvernement Tsipras, et a récemment déclaré sa volonté d'être candidat à la présidentielle de 2017. "On ne parle pas de la même idéologie mais c'est toujours le même esprit de système, la même arrogance, le même aveuglement qui fait qu'on en est là."

"Populisme", "point Godwin", "raccourci"...

Mais la sortie de l'auteur du livre intitulé "Hareng de Bismark, le poison allemand" n'est pas passée inaperçue, et a très vite été décriée sur Twitter.

Face à ces réactions, Jean-Luc Mélenchon a tenté un peu plus tard une explication de texte sur le réseau social à l'oiseau bleu, faisant valoir que l'expression sur une troisième destruction de l'Europe par l'Allemagne "est de Joschka Fischer", ancien ministre (Vert) des Affaires étrangères allemand. Suffisant pour éteindre le début de polémique ?

Plus d'articles

Sur le même sujet