IVG : Marion Maréchal-Le Pen sèchement recadrée par sa tante Marine

IVG : Marion Maréchal-Le Pen sèchement recadrée par sa tante Marine

FRACTURE - Marion Maréchal-Le Pen a jugé ce lundi qu'il fallait "revenir sur le remboursement de l'avortement". Des propos qui lui ont valu un recadrage immédiat de Marine Le Pen, lui rappelant que cette proposition n'est pas au "programme" du Front national pour 2017.

Nouvelles dissensions entre Marion Maréchal Le-Pen et sa tante Marine. Interrogée par le quotidien d'extrême droite Présent, la députée du Vaucluse s'est exprimée ce lundi sur les réponses qui seront apportées par le programme de Marine Le Pen concernant l'interruption volontaire de grossesse.


"Plutôt que de mettre en place des objectifs, des quotas d’IVG dans les établissements de santé, il faudra soutenir financièrement les structures qui proposent d’accompagner les femmes isolées et hésitantes. Il faudra revenir sur le remboursement intégral et illimité de l’avortement, car les femmes sont des êtres responsables qui doivent être traités comme tels", a déclaré Marion Maréchal-Le Pen.


Des propos qui ont rapidement été désapprouvés par sa tante, Marine Le Pen, contactée par l'AFP. "Le périmètre de l'accès à l'IVG et son remboursement ne font pas partie de mon programme", a déclaré la présidente du Front national, en rappelant que c'est bien elle la candidate du FN à la présidentielle.

Plusieurs désaccords

Ce n'est pas la première fois que s'observent des tensions entre la petite-fille et la fille de Jean-Marie Le Pen sur des questions de société. Au moment de sa campagne pour les élections régionales en Paca, Marine Le Pen avait déjà dû recadrer sa nièce quand elle avait exprimé sa volonté de supprimer les subventions des régions aux "associations politisées, dont les plannings familiaux". "Ce n'est pas dans les projets du Front national", avait aussitôt répliqué la présidente du Front national.

Autre couac entre les deux femmes, la comparaison faite par Marion Maréchal-Le Pen entre le mariage pour tous et la polygamie, qui avait fortement agacé la présidente du FN. Au mois de juillet, Marine Le Pen avait indiqué à Valeurs actuelles que sa nièce avait un peu trop tendance à tirer la couverture de son côté. "Elle est parfois un peu rigide et doit développer son sens du jeu collectif", avait-elle dit. 


Début novembre, c'est la participation de Marion Maréchal Le Pen à "L'Émission politique" de France 2 qui avait été retoquée par la candidate à la présidentielle.

En vidéo

Affiches de prévention contre le sida : Marion Maréchal-Le Pen soutient les maires

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques