"J'ai un regret", Valls hué par une partie de la droite

"Je ferai tout pour que l'union sacrée soit préservée", a déclaré Manuel Valls ce mardi, trois jours après les attentats qui ont ensanglanté Paris et au lendemain de l'allocation de François Hollande qui a réuni les députés en Congrès à Versailles. Applaudi par la gauche, l'appel du Premier ministre à "être dignes" et "rassemblés" n'a pas remporté l'adhésion de la droite...

Plus d'articles

En ce moment

Rubriques