Jean-Marie Le Guen, ancien du GUD ? ll attaque en diffamation

Jean-Marie Le Guen, ancien du GUD ? ll attaque en diffamation

INFO METRONEWS - Selon le site d'information Mediapart, le secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, aurait appartenu au GUD, une organisation étudiante d'extrême droite. Contacté par metronews, son cabinet dément et nous annonce des poursuites en diffamation.

Depuis mercredi, Mediapart publie des extraits de A tous ceux qui ne se résignent pas à la débâcle , une enquête de l'un de leurs journalistes, Laurent Mauduit, sur les responsables clés du parti socialiste. En plus des révélations sur les diplômes usurpés du premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis, un autre socialiste y est épinglé. Selon l'auteur, Jean-Marie Le Guen aurait "fait ses premiers pas en politique avec le GUD (Groupe union défense, ndlr) ", une organisation étudiante d'extrême droite.

"C'est des conneries, il n'a jamais été au GUD"

Avant de devenir premier secrétaire du Mouvement des jeunes socialistes (MJS) en 1977, Jean-Marie Le Guen aurait donc, selon le site d'information, débuté au côté des militants d'extrême droite les plus violents. Contacté par metronews, l'avocat Jean-Pierre Emié, un ancien du GUD, conteste fermement cette information, déjà démentie auprès du Lab par le cabinet de l'ex-député socialiste . "C'est des conneries, il n'a jamais été au GUD. Je veux bien croire que le FN est devenu un parti de gauche aujourd'hui, mais faut pas non plus dire des bêtises", lâche-t-il.

Egalement joint par metronews ce jeudi, son entourage annonce que Jean-Marie Le Guen va même attaquer en justice. "Il a décidé, après réflexion, de porter plainte en diffamation contre le site Mediapart et contre l'auteur du livre, Laurent Mauduit", nous a-t-on précisé. Pour l'heure, le site Mediapart maintient, lui, ses informations.

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques