Treize ans de droits à la retraite pour un poste occupé deux mois : Laurent Wauquiez se justifie

Treize ans de droits à la retraite pour un poste occupé deux mois : Laurent Wauquiez se justifie

POLÉMIQUE - Le journal "Lyon Capitale" a révélé mercredi que Laurent Wauquiez cumulait depuis plus de 10 ans des points de retraite pour un poste qu'il a effectivement occupé pendant deux mois. "Je n'ai aucun problème à faire la totale transparence sur ma situation", a réagi ce jeudi l'intéressé.

Les explications Laurent Wauquiez étaient très attendues. Le mensuel Lyon Capitale a épinglé le responsable politique mercredi, révélant que celui-ci – en sa qualité de haut-fonctionnaire - est en détachement du Conseil d'Etat depuis 2004. Un dispositif qui lui a permis de cumuler 13 ans de droits à la retraite pour un poste occupé effectivement durant... deux mois. Une attaque "qui ne doit rien au hasard", a vitupéré le candidat à la présidence des Républicains ce jeudi.


Comme le rappelle Lyon Capitale, Laurent Wauquiez bénéficie de ce dispositif qui lui permet "parallèlement à sa carrière politique, de conserver son avancement et de cumuler des points de retraite en tant que maître des requêtes".  Rien d'illégal, précise le journal : "La loi Cahuzac de moralisation de la vie politique oblige les parlementaires et les ministres à se mettre en disponibilité, et non plus en détachement, de leurs postes de fonctionnaires". Laurent Wauquiez n'étant ni député ni membre du gouvernement, il peut donc en bénéficier.

En vidéo

3 choses à savoir sur Laurent Wauquiez

"Je ne suis pas dupe du calendrier de ce genre d'attaques"

Sauf que ces points de retraites cumulés loin du Conseil d'Etat ont suscité de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux. Notamment de la part du député PS Olivier Faure : "Wauquiez perpétue la tradition des emplois fictifs", a critiqué le patron des socialistes à l'Assemblée. Une référence au "Penelope Gate" qui a cloué au sol la candidature de François Fillon au début de l'année.


Des accusations que réfute l'intéressé. Laurent Wauquiez a publié une mise au point ce jeudi sur sa page Facebook : "Je ne suis pas dupe du calendrier de ce genre d'attaques en pleine période de reconstruction de l'opposition. Mais je n'ai aucun problème à faire la totale transparence sur ma situation", écrit-il, précisant qu'il ne perçoit "aucune rémunération du Conseil d'Etat".

"Comme la loi le prévoit pour tous les élus en détachement, je dois cotiser au régime des pensions civiles de l'Etat. Il est important de préciser, d'une part, qu'il ne s'agit pas d'un régime spécial de retraite, d'autre part, que tous mes droits à la retraite sont évidemment ouverts par des cotisations que je paye réellement", indique également Laurent Wauquiez.

Plus d'articles

Sur le même sujet