Législatives : battue par Manuel Valls, l'insoumise Farida Amrani porte plainte pour fraude électorale

DirectLCI
ELLE NE LÂCHE RIEN – Battue par Manuel Valls lors des législatives, Farida Amrani poursuit son combat pour faire invalider ce scrutin. Après son recours au Conseil constitutionnel, elle a cette fois déposé plainte pour fraude électorale, a appris "BuzzFeed" ce jeudi.

Le bras de fer électoral entre Manuel Valls et Farida Amrani pourrait prendre une tournure judiciaire. La candidate de la France insoumise, battue par l’ex-Premier ministre de 139 voix lors du second tour des législatives dans la 1e circonscription de l’Essonne, a déjà déposé un recours au Conseil constitutionnel en juin afin de faire invalider le scrutin. Mais BuzzFeed révèle ce jeudi qu’elle et son suppléant, Ulysse Rabaté, ont déposé une plainte pour fraude électorale devant le Tribunal de grande instance d’Evry.


Contacté par LCI, Ulysse Rabaté confirme cette information mais se refuse à tout commentaire. Selon BuzzFeed, cette plainte reprend les éléments déjà transmis au Conseil constitutionnel, notamment les documents d’émergements qui comporteraient, selon eux, des anomalies. 

Leur avocat évoque "des différences très sensibles de signatures entre les premier et second tours" concernant "un nombre important d'électeurs". Au total, Farida Amrani et Ulysse Rabaté ont comptabilisés 141 signatures suspectes et ont transmis la liste aux juges.


Si le Conseil constitutionnel peut statuer sur la sincérité du scrutin, et auquel cas peut exiger une nouvelle élection, il ne peut par contre rien intenter contre les auteurs supposés de la fraude. D’où cette plainte pénale. "Le juge saisi va examiner si l'infraction est avérée et, dans le cas où il disposera d'éléments intentionnels et matériels suffisants, pourra condamner le prévenu", décrypte l’avocat Donatien de Bailliencourt au Huffington Post

Plus d'articles

Sur le même sujet