Les APL vont baisser de 60 euros pour les locataires HLM : Edouard Philippe assure qu'il n'y aura "aucun impact"

COUP DE RABOT - Le gouvernement souhaite baisser les APL des locataires du parc HLM d’un montant pouvant aller jusqu’à 60 euros par mois, en obligeant les bailleurs de diminuer les loyers d’une somme équivalente.

Après le flot de critiques subi suite à l’annonce de la baisse de 5 euros des APL pour 6,5 millions de ménages, le gouvernement va prendre le risque d'aller plus loin. C’est ce qu'a affirmé mercredi 13 septembre le Premier ministre Edouard Philippe, confirmant les informations de l'AFP et de L'Opinion. "L'objectif que nous nous fixons, c'est que pour ceux qui touchent les APL dans le logement social, il y ait une baisse des loyers du même montant que la baisse des APL. Aucun impact", a-t-il assuré sur France 2.


Le gouvernement devrait ainsi baisser les APL des locataires de HLM, d’un montant allant jusqu’à 60 euros par mois. Les bailleurs sociaux seront de leur côté obligé de réduire d’autant leurs loyers.


Le "plan logement", susceptible de valider cette décision, devait être à l’ordre du jour du Conseil des ministres cette semaine, mais a finalement été reporté à la semaine prochaine. Selon L’Opinion, qui indique avoir eu accès à une version d’articles provisoires du projet de loi de Finances 2018, la baisse pourrait aller jusqu’à 50 euros, pour réaliser "deux milliards d’économies" en matière de logement. L’AFP parle elle d’une réduction de 60 euros des APL. 

La baisse répercutée sur les bailleurs sociaux

Afin de ne pas pénaliser les locataires, cette baisse devrait être répercutée à somme équivalente  sur les loyers des organismes HLM. Les bailleurs sociaux recevraient donc deux milliards d’euros de moins, sur les neufs milliards versés par l’Etat. Une baisse "inacceptable" selon l’Union sociale de l’habitat (USH). "Cela va accroître le taux d'effort des locataires des nouveaux logements et les bailleurs sociaux, qui réalisent 18 milliards d'euros d'investissements annuels pour produire 100.000 logements sociaux, en assurant 200.000 emplois directs dans le BTP, n'auront plus les moyens de construire"

En vidéo

Les APL baisseront de 5 euros en octobre pour tous les bénéficiaires

En contrepartie, le gouvernement pourrait permettre aux organismes HLM d’ "augmenter les surloyers payés par les ménages dont les revenus excèdent de plus de 20% les plafonds de ressources, soit 4% du parc HLM". Des conditions de crédits privilégiés leurs seraient également octroyés via le livret A, dont les fonds financent essentiellement la construction de logements HLM.


Interrogés, les services du Premier ministre ont simplement indiqué que "le gouvernement finalise son plan", sans faire de commentaires.

Plus d'articles

Sur le même sujet