Loi Travail : les corrections demandées à Manuel Valls par des députés PS

Loi Travail : les corrections demandées à Manuel Valls par des députés PS

RÉFORME EL KHOMRI - Selon France Info, des députés socialistes représentés par les élus de Saône-et-Loire Christophe Sirugue et de Haute-Garonne Catherine Lemorton, on écrit vendredi une lettre à Manuel Valls. Ils réclament à ce dernier des ajustements sur les mesures les plus controversées du projet de réforme du Code du Travail.

Manuel Valls se prépare ce lundi à un exercice très périlleux. Le Premier ministre dévoile aux partenaires sociaux une version "corrigée" du projet contesté de réforme du droit du travail, qui divise jusqu'au sein de la majorité. Pour preuve, la lettre expédiée vendredi à Matignon par des membres du PS, qui réclament la suppression ou la réécriture de quatre mesures du texte.

C’est en tout cas ce que croit savoir France Info , qui révèle la teneur de cette missive signée par Christophe Sirugue, député de Saône-et-Loire et Catherine Lemorton, députée de Haute-Garonne, présidente de la Commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale. Leurs doléances ? Une suppression du plafonnement des indemnités prud'homales en cas de licenciement abusif, mesure qui cristallise ces derniers jours les tensions. Ils demandent aussi la suppression du dispositif qui permet à un groupe qui fait des bénéfices à l'étranger de procéder à des licenciements économiques dans sa filiale française.

A LIRE AUSSI >>  Tout comprendre à la réforme du Code du travail : quelles indemnités en cas de licenciement abusif ?

"Atteinte aux acteurs du dialogue social"

En outre, ils réclament une réécriture de l'article 30 bis qui modifie la définition du licenciement pour motif économique. Autant des mesures qui, selon les deux signataires, risqueraient "de porter atteinte aux acteurs du dialogue social".

Manuel Valls va-t-il prendre en compte ces ajustements réclamés au sein de sa majorité ? Réponse ce lundi à 14h30, puisque le Premier ministre, entouré de Myriam El Khomri (Travail) et Emmanuel Macron (Economie), livrera aux partenaires sociaux une version "corrigée" du projet contesté de réforme du droit du Travail. Le fruit des intenses tractations des derniers jours : le président de la République et le Premier ministre se sont encore parlé tout au long du week-end, pour des arbitrages qu'ils prendront "en commun" et que Matignon présentera, indiquait-on dans l'entourage de François Hollande.

A LIRE AUSSI >>  Sondage exclusif - Loi Travail : les Français largement favorables à une refonte du texte

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques