Luc Ferry dézingue Paris 2024 : "Ça ne prépare en rien l'avenir"

POLITIQUE - Invité sur le plateau de la matinale de LCI du jeudi 14 septembre, l'essayiste et ancien ministre n'a pas manqué de critiquer la sélection de la ville de Paris pour les Jeux olympiques de 2024.

Au lendemain de la désignation officielle de la France pour organiser les Jeux olympiques de 2024, Luc Ferry a exprimé de vives critiques sur le plateau de la matinale de LCI. "Les rapports entre le sport et l'argent sont extrêmement problématiques," a taclé d'entrée de jeu l'ancien ministre de l'Education nationale face à Audrey Crespo-Mara, même s'il concède comprendre "la joie des sportifs" autour de cet événement mondial. Ce qui ne l'empêche pas de juger que la maire de Paris Anne Hidalgo, qu'il accuse de produire une politique "spectacle", éloignée des "vrais" enjeux, se trompe de combat.

Ce qui me désole, c'est qu'on va investir 7 milliards d'euros [...] dans quelque chose qui ne prépare en rien à l'avenir du pays.Luc Ferry

Luc Ferry compare ainsi l'investisssement colossal des Jeux olympiques à l'innovation dans la Silicon Valley, qu'il préférerait voir aussi arrosée de dépenses aussi folles : "Ce qui me désole, c'est qu'on va investir 7 milliards d'euros - et qu'on va probablement exploser les compteurs comme à chaque fois - dans quelque chose qui ne prépare en rien à l'avenir du pays". Selon lui, pendant que la France investit vainement dans du "ludique, du divertissement et du spectacle", les Etats-Unis - qui accueilleront les JO en 2028, à Los Angeles, ndlr - promeuvent l'innovation dans les biotechnologies et l'intelligence artificielle. Il rajoute enfin : "Paris est une petite ville. Elle va être absolue saturée," en faisant référence aux problèmes de transports et de sécurité qui attendent la capitale.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Les Jeux olympiques 2024 à Paris

Plus d'articles

Sur le même sujet