Macron va reconnaître officiellement le drapeau européen (pour qu'on ne puisse plus l'enlever)

DirectLCI
EUROPE – Comme 16 autres nations européennes, la France, par la voix d’Emmanuel Macron, va reconnaître le drapeau et l’hymne européen lors du prochain sommet de l'UE, a annoncé ce mardi le président de la République.

Emmanuel Macron a annoncé ce mardi vouloir officiellement reconnaître le drapeau européen au prochain sommet de l'UE afin qu'il ne puisse plus être "enlevé de l'hémicycle" de l'Assemblée nationale, allusion à une demande de la France Insoumise. La semaine dernière, les députés insoumis avaient déposé un amendement prévoyant que "seuls peuvent être présents dans l'hémicycle le drapeau tricolore (...) et le drapeau de l'Organisation des Nations unies". Cet amendement avait, sans surprise, été rejeté en commission. 

Afin que ce type d’initiative ne se reproduise plus, Emmanuel Macron va conférer un caractère officiel aux symboles européens. "Au moment où certains en France ont des débats où on se rétrécit et voudraient enlever le drapeau européen, je veux vous dire que lors du prochain conseil européen (la semaine prochaine, ndlr), j'affirmerai officiellement que la France reconnaît le statut de l'hymne européen et du drapeau européen, ce qui ne permettra pas à certains d'enlever le drapeau européen de l'hémicycle français ou de tout autre lieu", a déclaré ce mardi le chef de l’État en clôture d'un débat sur l'Europe à Francfort.


Dans les faits, il compte s’associer à une déclaration déjà partagée par 16 pays de l’Union européen (la Belgique, la Bulgarie, l'Allemagne, la Grèce, l'Espagne, l'Italie, Chypre, la Lituanie, le Luxembourg, la Hongrie, Malte, l'Autriche, le Portugal, la Roumanie, la Slovénie et la Slovaquie). Outre le drapeau, l’hymne tiré de l'Ode à la joie de la 9e symphonie de Beethoven, la devise "Unie dans la diversité", l'euro en tant que monnaie de l'Union européenne et la Journée de l'Europe le 9 mai "continueront d'être les symboles de l'appartenance commune des citoyens à l'Union européenne et de leur lien avec celle-ci". Une initiative qui "montre l'attachement de la France à l'Europe", précise l’Élysée à LCI.

Plus d'articles

Sur le même sujet