Manif contre la réforme du travail : pourquoi le forain Marcel Campion mobilise "un millier de camions"

INVITÉ INATTENDU - Plusieurs dizaines de camions de forains perturbent la circulation ce mardi matin à Paris et dans quelques villes de l'Hexagone. Marcel Campion, l'exploitant controversé de la grande roue de la place de la Concorde à Paris, a affirmé à LCI qu'il en mobiliserait un millier de dans toute la France pour bloquer la circulation dans le cadre de l'appel de la CGT contre la réforme du Code du travail. Il entend ainsi protester contre une ordonnance prise par l'ancien gouvernement et n'ayant rien à voir avec la réforme.

Une ambiance imprévue de fête foraine va régner sur la mobilisation sociale du 12 septembre. Alors que la CGT appelle à un mouvement national contre la réforme par ordonnances du Code du travail, le médiatique porte-parole des forains Marcel Campion a en effet annoncé à LCI qu'il comptait contribuer activement au succès de ce rendez-vous. 


L'exploitant controversé de la grande roue de la place de la Concorde, à Paris - il a été mis en examen en mai pour recel de favoritisme et abus de biens sociaux dans le cadre de cette activité - a indiqué à l'un de nos reporters qu'il comptait mobiliser "un milliers de camions" pour bloquer la circulation en ce jour de manifestations. Marcel Campion précise que les forains déploieront pas moins de 500 camions à Paris, et autant de véhicules dans une quinzaine de villes de province, dont Marseille, Lyon, Lille, Le Havre, Nantes, Montpellier, Clermont-Ferrand, Bordeaux, Nice et Thionville. Ce mardi matin, ils étaient déjà plusieurs dizaines à perturber la circulation à Paris. 

Ordonnance remontant à avril...

Le forain, qui avait déjà promis de participer à la journée de mobilisation du 12 septembre, va en outre se rendre, à 14 heures, sur la place de la Bastille en compagnie de 200 forains, "clowns, géants, nains, femmes à barbe", selon les propos de l'intéressé, qui dit avoir mobilisé, plus largement, "gens de cirque, gens de marchés et gens de foire". 


En marge de la contestation de la réforme du gouvernement, les forains visent en réalité une ordonnance remontant à avril 2017. Conséquence de la loi Sapin promulguée sous l'ancien gouvernement, elle oblige les municipalités à lancer des appels d'offres pour tous les emplacements publics d'animation. Une mise en concurrence dangereuse, assure Marcel Campion, pour une profession habituée à fonctionner "de gré à gré" avec les municipalités.


Le soutien de Marcel Campion à la manifestation du 12 septembre a notamment été salué par le numéro 2 du FN, Florian Philippot. Durant la campagne présidentielle, le "roi des forains" avait reçu la visite et le soutien actif de Marine Le Pen. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Réforme du code du travail

Plus d'articles

Sur le même sujet