Présidentielle : Macron, candidat le plus dépensier de la campagne... suivi de Benoit Hamon

Présidentielle : Macron, candidat le plus dépensier de la campagne... suivi de Benoit Hamon

ARGENT - Le candidat de La République en marche a dépensé 16,8 millions d'euros durant la campagne présidentielle, révèle le Journal Officiel ce mardi. Derrière lui, on retrouve le candidat socialiste avec 15,2 millions d'euros.

L’argent serait-il le nerf de la guerre dans une campagne présidentielle ? Emmanuel Macron a dépensé 16,7 millions d'euros sur un budget total de 16,8 millions d'euros pour accéder à l’Elysée, devenant ainsi le candidat le plus dépensier de la campagne. C’est ce qui ressort des comptes publiés ce mardi au Journal Officiel, qui révèle en détails les frais de l’ancien ministre.


Ces comptes précisent en effet que les meetings du candidat En Marche ! ont coûté pas moins de 5,8 millions d'euros. Soit à peine plus que les SMS, appels, courriers, tracts et sondages qui sont revenus, pour leur part, à 5 millions d'euros. Sa rivale Marine Le Pen, qualifiée pour le second tour, a dépensé de son côté 12,5 millions d'euros, achetant pour 451.000 euros de matériel.

En vidéo

La campagne présidentielle vue par les dessinateurs

Une campagne tardive pour Hamon

Toujours dans le Journal Officiel, on constate que le second candidat à avoir mis le plus souvent la main à la poche est Benoit Hamon. Le socialiste, éliminé au premier tour avec 6,38% des voix, a en effet dépensé 15,2 millions d’euros. Soit 6,6 euros par voix, là où Emmanuel Macron n'a eu qu'à débourser 1,6 euro et Marine Le Pen, 1,9. Interrogé par RTL, son entourage explique les fortes sommes engagées par une campagne tardive et qui s’est déroulée dans l'urgence.


Egalement éliminé au premier tour, François Fillon a néanmoins eu le temps de débourser 13,8 millions d'euros. Environ 1,5 million d'euros sont partis dans les déplacements du candidat, un poste de dépense trois fois plus élevé que les autres candidats. 


A noter que Jean-Luc Mélenchon, pour qui chaque voix a donc été la moins chère (1,5 euro), qui a déboursé 11 millions d’euros (essentiellement en déplacements, meetings et hologrammes) est celui qui a reçu le plus de dons. Il a en effet reçu trois millions d’euros, essentiellement par des petits dons, selon son entourage. A titre de comparaison, Emmanuel Macron a obtenu un million de financements par ce biais.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Benoît Hamon, candidat du PS à la présidentielle

Plus d'articles

Sur le même sujet