Primaire de la droite : François Fillon, nouveau héraut des anti-mariage gay

Primaire de la droite : François Fillon, nouveau héraut des anti-mariage gay

CALCULS - Pour se démarquer des autres candidats à la primaire de la droite, François Fillon mise tout sur l’électorat catholique et les anti-mariage gay. Mercredi soir pour son premier meeting de campagne, il a pu compter sur le soutien de l’association Sens commun, opposée à l’union de personnes de même sexe. Ce jeudi soir, il sera l’invité de la chaîne de télévision catholique KTO.

Mercredi soir, François Fillon tenait son premier grand meeting de campagne au Cirque d’Hiver à Paris. S'il est parvenu à remplir la salle, c'est en partie grâce à la présence de militants de l’association Sens commun, ce mouvement issu de la Manif pour Tous rattaché au parti Les Républicains. Alors que samedi dernier, seulement 600 personnes s’étaient inscrites à l’événement, qui pouvait en accueillir mille de plus, Patrick Stefanini, directeur de campagne de François Fillon, avait en effet demandé à son équipe de battre le rappel des troupes, selon un mail confidentiel révélé en début de semaine par Le Parisien : en établissant un contact avec Sens commun, mais aussi en relançant les contacts noués avec les paroisses.

Réserver l'adoption plénière aux couples hétérosexuels, limiter l'accès à la PMA et interdire la GPA

Venus finalement en nombre, les proches de la Manif pour tous n'ont pas été déçus. Lors de ce meeting, aux côtés de Madeleine de Jessey, porte-parole de Sens commun et autre vedette de la soirée, le député de Paris a déclaré : "Après le vote de la loi Taubira, que j’ai combattue, j’ai immédiatement indiqué que, si j’avais la charge de la présidence, je proposerais au Parlement de réécrire le droit de la filiation. J’ai traité avec des juristes et des experts. Je propose un texte qui fige le principe qu’un enfant est toujours le fruit d’un père et d’une mère". Avant de promettre, s’il est élu, de "réserver l’adoption plénière aux couples hétérosexuels, limiter l’accès à la PMA aux couples stériles et interdire la gestation pour autrui".

Alors que l’ancien Premier ministre stagne dans les sondages, avec autour de 10% d’intentions de vote à la primaire de la droite et du centre, ce soutien des anti-mariage gay lui sera-t-il suffisant ? Il entend en tout cas exploiter le filon. Ce jeudi soir, il sera invité de l’émission "Face aux Chrétiens" sur la chaîne de télévision catholique KTO. 

"Parmi les candidats à cette primaire je suis sans doute celui qui est le plus proche de leurs valeurs" François Fillon

Dans un extrait de l’émission postée dans l’après-midi sur la chaîne Dailymotion de KTOTV, François Fillon déclare à propos de cet électorat catholique : "Je pense que les catholiques sont des hommes et des femmes libres qui font leurs choix politiques en fonction de leur conscience. Simplement, ils peuvent constater à la lecture de mon programme, ils peuvent constater en regardant le parcours qui est le mien que parmi les candidats à cette primaire je suis sans doute celui qui est le plus proche de leurs valeurs. C’est à eux de faire leur choix, je ne prétendrai jamais brandir cet étendard." 

VIDEO. Primaire à droite : Fillon espère se relancer

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques