VIDÉO - Comment voter par procuration ? On vous explique tout

DEVOIR CITOYEN - Comme à chaque scrutin, les Français vont avoir recours en masse au vote par procuration pour l'élection présidentielle, dimanche 7 mai. En 2012, les procurations avaient représenté plus de 5% des suffrages au second tour.

Vacances, j'oublie tout ? Mais pas de voter. En augmentation constante depuis sa mise en place en 1975, le vote par procuration va concerner de nombreux électeurs dans quelques semaines. En 2012, lors de l'élection présidentielle et alors que le premier tour tombait pendant les vacances scolaires de toutes les zones, 1,5 million de Français y avaient eu recours. Si vous n'y êtes pas passés au premier tour et que le résultat vous amènent à vouloir y retourner, il va falloir à nouveau se pencher sur cette démarche grandement simplifiée en 2003, et qui permet de faire voter quelqu'un à sa place. A condition de bien respecter les règles en vigueur. 

Quand faire sa procuration ?

En théorie, n'importe quel électeur peut établir une procuration jusqu'à la veille du scrutin. Mais dans la pratique, mieux vaut s'y prendre avec quelques jours d'avance : le temps de traitement peut différer d'une mairie à l'autre. La procuration peut être valable pour les deux tours d'une élection, et même être étendue à une durée d'un an - deux ans pour les Français résidant à l'étranger. En d'autres termes, vous donnez mandat à la personne de votre choix pour voter en votre nom pendant une durée d'un an.

En vidéo

Présidentielle 2017 : ruée sur les procurations, quelle est la marche à suivre ?

Comment ça marche ?

Il faut s'adresser, selon les communes, soit au tribunal d'instance, soit à la gendarmerie ou au commissariat le plus proche (du domicile ou du lieu de travail), muni d'une pièce d'identité. Si vous résidez à l'étranger, adressez-vous, en anticipant de quelques semaines, au consulat ou à l'ambassade. Il vous sera fourni un formulaire - que l'on peut désormais télécharger - à remplir et déposer avec une attestation sur l'honneur, en présentant une pièce d'identité. Des informations sur l'identité de votre mandataire vous seront demandées. 

En vidéo

Voter par procuration : des démarches de plus en plus simples

Note importante au sujet des habitants de petites communes qui se sont associées avec d'autres pour créer une "commune nouvelle" : il leur est désormais possible de faire appel à un habitant de n'importe quelle autre commune fusionnée pour prendre leur procuration. Pas anodin, au regard du faible nombre d'habitants de ces collectivités.

Qui peut être mon mandataire ?

Il faut se faire représenter, c'est impératif, par un électeur inscrit dans la même commune que vous. Si le bureau de vote de votre mandataire est différent du votre, ce dernier doit savoir qu'il devra se déplacer dans votre bureau de vote le jour du scrutin. Un mandataire ne peut recevoir qu'une seule procuration en même temps, deux si l'une des deux est établie à l'étranger.

Quelles exceptions ?

Raison de santé : une personne incapable de se déplacer à cause de son état de santé peut exiger qu'un fonctionnaire de police se déplace jusqu'à son domicile pour établir la procuration. Cette demande doit être faite par écrit, accompagnée d'un certificat médical ou d'un justificatif de handicap.


Incarcération : les détenus sans permission de sortie pour aller voter doivent s'adresser au greffe de leur maison d'arrêt. Un officier de police sera chargé d'établir la procuration.

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle


Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques