PS : Martine Aubry sonne la charge contre François Hollande

PS : Martine Aubry sonne la charge contre François Hollande

L'HEURE DES COMPTES - Dans un édito publié avec d'autres personnalités de gauche dans "Le Monde", la maire PS de Lille livre un bilan accablant du quinquennat de François Hollande. L'heure de la rébellion au PS ?

Un édito sous forme de réquisitoire. Martine Aubry, qui jusque-là avait retenu ses coups contre le gouvernement, signe l'ouverture des hostilités, mercredi matin, dans un texte publié dans Le Monde et coécrit avec d'autres personnalités de gauche, dont Daniel Cohn-Bendit, Axel Kahn, Benoît Hamon, François Lamy ou encore Bruno Julliard, le premier adjoint de la maire de Paris Anne Hidalgo.

Dans ce texte au vitriol , l'ancienne concurrente de François Hollande l'accuse ni plus ni moins que d'avoir provoqué "un affaiblissement de la France" à travers les choix, notamment économiques, faits par l'exécutif depuis 2012.

"Marché de dupes"

S’il reconnaît quelques succès, dont la Cop 21 et la loi santé, le texte fustige principalement le "Pacte de responsabilité" lancé par le Président début 2014, "un marché de dupes" avec "un million d'emplois promis", et "quelques dizaines de milliers tout au plus effectivement créés". Ces 41 milliards auraient pu, estiment l'ancienne patronne du PS et ses cosignataires, être utilisés au profit de "la nouvelle économie, l'écologie, l'éducation" ou encore "le pouvoir d'achat".

Martine Aubry n'oublie pas de fustiger également "le désolant débat sur la déchéance de nationalité", avec un texte qui "ouvre la voie à toutes les dérives". A ce titre, l'édito demande le retrait pur et simple du texte portant la révision constitutionnelle. Elle s'en prend enfin à la réforme du droit du travail, qui "met à bas" "toute la construction des relations sociales de notre pays" et mettrait les salariés en situation de "subir un chantage permanent"."Pas ça, pas nous, pas la gauche !" conclut ce texte en forme de pamphlet.

À LIRE AUSSI >> Primaire à gauche : la lente conversion du patron du PS

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques