VIDÉO - Réélection de Valls dans l'Essonne : son adversaire Farida Amrani "continue de contester le résultat"

Elections législatives 2017

Voir
IMBROGLIO - Farida Amrani, candidate de La France insoumise qui conteste la victoire de l'ancien Premier ministre PS Manuel Valls dans l'Essonne, a annoncé lundi sur LCI qu'elle allait "recompter" les bulletins de vote de la veille à partir de 9 heures à la préfecture d'Evry. De son côté, Manuel Valls assure qu'il n'y a eu "aucune irrégularité".

La contestation ne faiblit pas. Au lendemain de la victoire annoncée de Manuel Valls aux élections législatives dans la 1ère circonscription de l'Essonne (50,3% des voix), son opposante Farida Amrani (France Insoumise) continue de "contester" les résultats. Au micro de LCI, cette dernière a de nouveau pointé du doigt lundi matin d'éventuelles irrégularités dans quatre bureaux de vote d'Evry, dont un en particulier où elle dit avoir "un gros soupçon". 


"On continue de contester le résultat, aujourd'hui, nous allons nous rendre en préfecture à 9h pour recompter les bulletins", a-t-elle déclaré à LCI, assurant que cette possibilité lui avait été "refusée" dimanche soir. "Même les journalistes ont été exclus de ce recomptage, nous on souhaite être présents à ce recomptage, ils nous l'ont refusé, ils l'ont refusé aux journalistes", a-t-elle déploré. Farida Amrani a annoncé qu'en parallèle, elle allait déposer un recours devant le Conseil constitutionnel.

J'ai confiance dans la justice de notre paysFarida Amrani

En vidéo

Législatives : à Évry, la victoire de Manuel Valls est fortement contestée

Et d'assurer : "J'ai confiance dans la justice de notre pays, on ira simplement, sincèrement, en toute tranquillité, la démocratie doit s'exprimer, elle va s'exprimer, mais nous on réfute ce qui s'est passé hier", a-t-elle conclu. Ce lundi matin sur France Info, la porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, Raquel Garrido parlait sans détour de possible "triche", évoquant "deux bureaux de vote où les scores pour Manuel Valls sont disproportionnés par rapport au reste des bureaux".


De son côté, le candidat élu Manuel Valls a remercié ce lundi dans un tweet "ceux qui ont permis (son) élection" : "Il n'y a eu aucune irrégularité. Il faut accepter le verdict des urnes et respecter la démocratie".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Elections législatives 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques